Jinologie : Le Temple du Dragon Céleste

Du Temple du Dragon Céleste (天龙寺 [tiānlóngsī]), il est question dans le roman Demi-dieux et Semi-démons (《天龙八部》 [tiānlóng bābù]), qui est le neuvième récit d’arts martiaux du maître Jinyong et qui est en quelque sorte un prélude à la « Trilogie des chasseurs de condors ».
L’action de Demi-dieux et Semi-démons se situe à l’époque de la dynastie des Song. L’un des personnages principaux en est Duan Yu (段誉 [duàn yù]), jeune prince de Dali (大理 [dàlǐ]), fils de Duan Zhengchun (段正淳 [duàn zhèngchún], qui régna sur le royaume de Dali entre 1096 et 1108).
Le royaume de Dali était connu pour sa foi bouddhiste. Les souverains de cet État, tout comme leurs sujets, rendaient à Bouddha un culte fervent. Cette foi fut si forte chez les souverains de Dali que, sur les 22 souverains qui se succédèrent à la tête du royaume, dix se firent moines après avoir abandonné le pouvoir. Duan Zhengchun et Duan Heyu (段和誉 [duàn héyù], 1083-1176, r. 1108-1147, le Duan Yu de l’œuvre romanesque) furent parmi ces dix souverains.
Dans le roman de Jinyong, les rois de Dali, lorsqu’ils abdiquent, se retirent au « Temple du Dragon Céleste ». Ce temple est en réalité le Temple Chongsheng (崇圣寺 [chóngshèngsī]), qui constitue aujourd’hui l’une des principales attractions touristiques de la ville de Dali, dans la province du Yunnan. Le site fut édifié pendant l’ère Fengyou (丰佑 [fēngyòu], 824-859) du royaume de Nanzhao (南诏国 [nánzhàoguó]).
Le sanctuaire occupe une superficie immense. Il est adossé au mont Cangshan (苍山 [cāngshān]) et fait face au majestueux lac Erhai (洱海 [érhǎi]). Ses trois tours (三塔 [sāntǎ]) se dressent fièrement au pied du mont Cangshan.
Lorsque, à l’occasion de mon récent voyage à Dali, j’ai visité le temple Chongsheng, me sont bien sûr revenus à la mémoire les péripéties savoureuses de Duan Yu, le destin tragique de Xiao Feng, l’aventure galante de Zhou Botong avec l’une des concubines de Duan Zhengchun…
Ci-dessous, les trois fameuses tours du temple Chongsheng (photo prise le 30 décembre 2017 ; on aperçoit à l’arrière-plan le mont Cangshan).

Publicités
Cet article, publié dans Jinologie, Tourisme, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s