A propos de

Sinoiseries est le blog consacré au sujet que je connais le mieux : la langue chinoise, que j’ai commencé à étudier lorsque j’étais petit, juste après mon bac, sur les bancs des Langues’O, en novembre 1982.
Depuis, j’ai vécu trois ans à Taiwan, puis dix ans en Chine. Je ne renie en rien la langue chinoise ni la Chine, et même si j’ai décidé de m’exiler au Cambodge depuis janvier 2010, d’autant plus que, traducteur pro depuis 1989, c’est la langue chinoise qui permet de gagner les quelques euros qui servent à payer mes factures et l’éducation de mes trois rejetons (dont une « rejetonne »).
Je souhaite, à travers Sinoiseries, faire partager ma passion pour la culture chinoise et pour la langue de Shen Sanbai (l’auteur des Six récits d’une vie fugitive – 浮生六记).
J’espère que les visiteurs de Sinoiseries prendront autant de plaisir à mes divagations sinolinguistiques que j’en ai à les jeter sur l’écran de mon ordinateur…
PS. : Sinoiseries sur WordPress prend la suite du site sinoiseries.com. Je transfère progressivement les 200 et quelques billets qui étaient sur l’ancienne version du blog. D’où la numérotation qui peut sembler un peu aléatoire des billets…

Publicités

34 commentaires pour A propos de

  1. Mingou dit :

    Ce blog est GENIAL, à la fois pour la linguiste et pour la sinisante hésitante que je suis. Merci et longue vie à Sinoiseries ! (je m’en vais de ce pas fouiller dans les archives)

    • pascalzh dit :

      Merci pour le superlatif !
      J’espère que vous trouverez ici des choses intéressantes.
      Si des sujets vous intéressent en particulier, n’hésitez pas à me le faire savoir !
      Pascal

      • Mingou dit :

        Une question, bête sans doute, mais bon, je me lance : la différence entre « chinois simplifié » et « chinois traditionnel » est-elle une simple différence d’écriture ou bien y a-t-il de vraies différences linguistiques entre les deux ?
        Merci !

      • pascalzh dit :

        Bonjour Mingou,
        Votre question n’est pas bête du tout ! C’est même l’un de mes chevaux de bataille dans le cadre de mon activité professionnelle de traduction.
        Il y a de grosses différences de lexique (notamment dans les domaines scientifique et technique) entre le chinois écrit ou parlé en Chine continentale et à Taiwan. Il y a aussi des différences par rapport à Hong-Kong (sans parler des différences dues à des facteurs « dialectaux »).
        Il y a aussi des différences notables, mais c’est plus subtil, dans la syntaxe. Cela s’explique facilement par le fait que les deux « chinois » ne sont pas fréquentés pendant près de 50 ans. De plus, dans les textes de Taiwan, y compris dans les textes administratifs et juridiques, on peut trouver des éléments qui descendent en droite ligne du chinois classique ; tandis que dans les textes de Chine populaire, il n’est pas difficile de repérer l’influence de la terminologie marxiste et de la « langue de bois ».
        Je n’ai pas fait de recherches sur ce point particulier, mais je sais d’expérience que les gens du continent qui prétendent écrire à destination de Taiwan se plantent régulièrement, et vice-versa.
        Pascal

  2. gracianne dit :

    Mon amie Mingou vient de m’envoyer ce lien – des annees que j’ai envie de reprendre le chinois, en dilettante, et je crois que je vais passer du temps a explorer ce blog, a mes moments perdus.
    Merci pour ce super travail.

  3. Ye Lili dit :

    Je ne peux que vous féliciter encore pour ce blog, je ne m’y étais pas égarée depuis quelques mois déjà, et c’est encore et toujours un plaisir!
    Bonne continuation !

  4. Marquejaune dit :

    De la part d’un autre amoureux de la langue chinoise, merci et bravo pour votre blog que je découvre aujourd’hui. Permettez-moi de vous signaler, à vous et aux autres lecteurs de votre blog, quelque chose qui devrait vous plaire : mon « Petit lexique franco-chinois des onomatopées, interjections et autres bruits (avec près de 600 exemples tirés de la littérature chinoise contemporaine) », paru en 2010 aux Editions You Feng que vous devez bien connaître :
    http://you-feng.com/brossollet_lexique_francais_chinois_onomatopees_interjections_bruit.php

    Marquejaune

    • pascalzh dit :

      Merci pour votre message encourageant.
      Je connais bien entendu la librairie Youfeng, que je visite parfois lorsque je suis en France.
      Je vais ajouter à ma liste déjà longue de bouquins à commander ce “Petit lexique franco-chinois des onomatopées, interjections et autres bruits (avec près de 600 exemples tirés de la littérature chinoise contemporaine) ». Merci pour le tuyau.
      Pascal

  5. Andromède dit :

    Bonjour,
    J’ai commencé à étudier le chinois il y a peu, et plus récemment encore, je suis tombée sur votre blog. Merci pour cette mine de connaissances, d’anecdotes et de culture chinoise!
    J’espère que vous continuerez encore longtemps!

    • pascalzh dit :

      Bonjour Andromède,
      Bon courage pour le long, très long apprentissage de la langue chinoise.
      Tiens, c’est à vous que je dédie la citation grecque du billet que je publie aujourd’hui !
      🙂
      Pascal

  6. Foulon Emmanuelle dit :

    Quel recueil de connaissances, quelle générosité de nous les faire partager, quel bonheur de vous lire! Continuez, je vous en prie,
    Emmanuelle
    (Fréquentation des Langues’O depuis 1995)

    • pascalzh dit :

      Merci beaucoup pour votre commentaire Emmanuelle,
      Je continue, mais c’est au rythme de mes disponibilités, trop peu nombreuses à mon goût 🙂

  7. Bandi dit :

    Merci pour l’étonnant travail réuni dans ce blog. J’ai tellement aimé que je me suis abonné.
    L’étude des langues est ma passion et j’ai commencé très tard l’étude du chinois, à plus 40 ans. Les difficultés d’ordre phonétique m’avaient toujours fait reculer.

    Après 5 ans d’études (entre 10 minutes et une heure par jour selon el temps ) , je suis tombé littéralement amoureux de la langue chinoise. Je commence à pouvoir lire des romans et cela change tout.

    Ceci pour dire qu’il n’y a pas d’age pour apprendre et que je recommande à tous cette langue fascinante.

    • pascalzh dit :

      Merci pour ce commentaire élogieux.
      La prononciation du chinois présente en effet quelques difficultés (les tons, surtout), mais finalement, ce n’est pas insurmontable. Il faut à mon avis connaître la théorie pour savoir qu’il existe des tons (pas que quatre, d’ailleurs, mais au moins six, si on compte le ton dit « léger » et le « demi » troisième ton), et se contenter d’essayer de reproduite la « musique » entendue. C’est la méthode qui m’a en tout cas permis d’apprendre à parler de façon intelligible.
      Il n’est jamais trop tard pour apprendre une langue : avec mes cinquante balais, je continue mon apprentissage du chinois et du khmer, et le thai et le vietnamien me titillent sérieusement 🙂

  8. xique dit :

    Par un de ces imprévisibles chemins que nous fait parfois (souvent, d’accord, mais ne croyez surtout pas que je ne fais que ça!) prendre internet je viens d’arriver sur ce blog. Quel plaisir! Décidément, la nouvelle année commence bien.
    Bonne année, et surtout – et dans l’intérêt de tous vos lecteurs – bonne continuation.

  9. Marquejaune dit :

    Bonjour Pascal,
    Aujourd’hui je n’écris pas pour commenter mais mais pour signaler à vous et à vos lecteurs que je viens de publier sur la boutique Kindle d’Amazon un ebook de traductions de quatre enquêtes du juge PAO (Bao en pinyin!), qui datent du 17e siècle. Le texte original est plein d’expressions classiques et pour en garder la saveur je dois les expliquer pour en faciliter la compréhension plutôt que de devoir trouver une traduction trop indirecte qui gâcherait tout. Je ne sais pas si de chez vous vous avez accès à Amazon, mais pour vous remercier de nous fournir vos articles passionnants si régulièrement je suis prêt à vous envoyer mon petit bouquin sous le format électronique qui vous convient (mobi, ePub, pdf…). Sinon il est trouvable, pour les autre, à l’adresse suivante:
    http://www.amazon.fr/bonze-boule-autres-histoires-ebook/dp/B00BKM46NE

    Merci !

    • pascalzh dit :

      Bonjour Alexis,
      Félicitations pour cette publication !
      Je peux accéder sans souci à Amazon. Je me suis même fait livrer des livres en Chine, sans problème jusqu’à ma dernière commande (il y avait deux cartons, l’un des deux a été renvoyé pour motif d’adresse inconnue, mais j’ai bien reçu l’autre)
      En revanche, je n’ai pas de Kindle, et apparemment le livre électronique vendu sur Amazon est au format Kindle. C’est donc très volontiers que j’accepte votre cadeau, de préférence au format pdf.
      Il s’agit bien des enquêtes de Bao Qingtian (包青天), préfet de Kaifeng, capitale des Song ?
      Je connais le juge Bao par les séries télévisées que j’ai d’abord vues à Taiwan, puis revues en Chine, et que j’ai même retrouvées, doublées en khmer, à Phnom Penh. Les premières séries étaient pas mal, même s’il y aurait bien des critiques à faire du point de vue linguistique, avec l’utilisation dans les dialogues de pseudo-chinois classique, pour faire « lettré ».
      Vous vous êtes édité vous-même ? Si c’est le cas, le sujet m’intéresse, car c’est que je prévois de faire pour mon premier recueil d’expressions populaires et argotiques (que je me suis finalement décidé à mettre en ordre, j’ai déjà une trentaine d’entrées, j’en prévois une cinquantaine pour le premier fascicule), et j’envisage aussi une publication électronique.
      Votre adresse électronique est bien celle qui est affichée dans vos commentaires ? Si oui, je vous enverrai un mail en privé.
      Merci d’avance.
      Pascal

  10. Marquejaune dit :

    Bonjour,
    Oui, il s’agit bien de ce juge Bao. J’attends votre mail et vous renverrai le pdf, et répondrai aux autres questions qui n’intéressent pas forcément tous vos lecteurs !

    • de AYGUAVIVES dit :

      Messieurs bonjour,

      Tout d’abord un grand merci à « Pascalzh » dont je lis régulièrement les « billets » avec grand intérêt !! J’étudie, je « pratique » et j’enseigne le chinois depuis de longues années. Je suis un peu plus sédentaire ces derniers temps ( je vis à la campagne, j’attends mon deuxième enfant, etc….) , bref, je cherche à compenser mon « déficit » en échange « vivant » avec des chinois avec les moyens technologiques modernes !! J’aimerais notamment lire plus de romans en chinois et je rêve d’un « lecteur » – type kindle qui me permette de lire des romans en chinois, en ayant accès à un dico sino-français intégré pour chercher rapidement les mots inconnus, sans avoir à poser le livre, pour chercher dans mon dico Iphone ( c’est ce que je fais actuellement ! ); j’ai demandé à droite et à gauche, mais pour le moment on me dit qu’une telle machine n’existe pas… cela me semble assez peu probable !!! En lisant le « commentaire de Mr Marquejaune, j’ai pensé que vous aviez peut-être une idée sur la question …????

      Merci d’avance
      Eva de AYGUAVIVES

      • pascalzh dit :

        Bonjour Eva,
        J’ai déjà vu des applications intégrées à Windows permettant d’avoir instantanément la traduction d’un mot chinois en laissant dessus le pointeur de la souris.
        A mon humble avis, il doit y avoir des applications de ce type pour la série des iPad, iPhone et autres
        Pascal

  11. S’il y a une chose que j’aimerais faire, c’est bien d’apprendre le chinois. Ca figure en bonne place sur toutes mes bonnes résolutions de chaque début d’année, depuis pas mal d’années… Et hélas je trouve toujours une excuse. Peut-être que votre blog m’inspirera les moyens. Je vais ressortir mes calepins pour copier mes caractères. Un par jour. Je me motive. Merci.

    • pascalzh dit :

      Bon courage !
      L’apprentissage du chinois est long, et relativement difficile, mais c’est à la portée de tout le monde.
      Et il y a de plus en plus d’étrangers qui apprennent le chinois, et qui le parlent et le lisent assez bien.
      Avec un caractère par jour, vous devriez être capable de lire pas mal de choses au bout de deux ans. Au bout de trois ou quatre, vous pourrez même lire le chinois moderne et comprendre à peu près tout.
      Pour l’oral, il faut bien sûr pratiquer le plus possible, l’idéal étant bien sûr de vivre en Chine, ou à Taïwan !

  12. 許莉雅 dit :

    超棒的網站!!!
    Après deux séjours de 6 mois chacun à Taiwan, j’ai dû rentrer à contre-coeur en France…
    J’espère pouvoir utiliser mes connaissances en chinois pour gagner mon pain en France et aussi plus tard de nouveau a Taiwan. Mais il me manque du vocabulaire spécifique. Par exemple, c’est en cherchant par hasard du vocabulaire se rapportant au vin que je suis tombée sur ton blog. Ton travail est absolument génial et me sera très utile! Je sens que je vais encore bien progresser, que du bonheur! 謝謝你!!!

    • pascalzh dit :

      Heureux que ce blog te soit utile !
      Je continuerai de l’alimenter aussi richement que possible, à condition que mes activités professionnelles m’en laissent le temps (c’est plutôt mal parti pour l’instant 😦 )
      Pascal

  13. Eugénie LEONG dit :

    Bonjour,
    Idem que 許莉雅, c’est en cherchant à vérifier des mots techniques sur le vin que je suis tombée sur votre blog qui m’a été très utile !! Un grand MERCI!!! =)
    Je travaille dans les spiritueux et ai des idées pour vous aider à continuer à poster des billets sur ce secteur si ça vous intéresse 😉

    • pascalzh dit :

      Bonjour,
      Je suis content que vous ayez pu trouver ce que vous cherchiez sur Sinoiseries.
      Je suis toujours à la recherche d’idées pour Sinoiseries. Je vous remercie d’avance pour les idées que vous pourriez me donner pour de nouveau billets sino-oenologiques ! 🙂
      Pascal

  14. 高如玉 dit :

    Bonjour, j’adore votre blog, tous les matins je regarde vos nouveaux billets.
    Je vois que vous aussi aimez le livre « Six récits d’une vie fugitive – 浮生六记 » . J’ai récemment lu une traduction Pierre Ryckmans…..
    Merci de votre excellent travail!

    • pascalzh dit :

      Merci pour vos encouragements !
      Effectivement, le 浮生六记 est l’un de mes livres chinois préférés. Je ne connais pas la traduction de Pierre Ryckmans, mais je ne doute pas de sa qualité.
      Dans la même veine que le récit de Shen Sanbai, il y a aussi le récit que Mao Xiang a consacré à sa concubine Dong Xiapwan 董小宛, intitulé 影梅庵忆语, qui est très émouvant. Le texte, rédigé en chinois classique, est cependant plus difficile d’accès. On va me ramener d’ici peu un exemplaire de la traduction qui a été publié chez Picquier. J’y consacrerai très certainement un billet.

  15. Nathalie dit :

    Bonjour ! D’abord merci et bravo pour votre site ! Je souhaite vous envoyer un message en mode privé, mais ne trouve pas votre adresse mail ! Du coup, je poste dans un commentaire, j’en ai déjà mis un dans la zone téléchargement, et je crois qu’il est toujours en attente de validation … C’est un mystère pour moi !!! par avance merci bien vouloir me contacter à mon adresse mail ; et puis bon régal pour la traduction de Pierre Ryckmans, c’est une très bonne traduction !
    Bien à vous,
    Nathalie

  16. gomez dit :

    Merci pour votre blog, passionnant.C’est une source de connaissances qui nous abreuvent a chaque nouveau billet, mais qui aussi nous donnent soif de lire le prochain. On ne se lasse jamais de vous lire, vous avez eveille l’envie de me remettre a cette belle langue qu’est le chinois.
    Bien a vous,
    Shu-lin

    • pascalzh dit :

      Merci pour vos encouragements !
      La langue et la civilisation chinoises sont pour moi une source inépuisable d’inspiration.
      Je reste stupéfait de ce que j’ai à en apprendre, après quelque 33 ans de pratique quotidienne 🙂

      • shu-lin dit :

        Oui ca ne m’etonne pas. C’est une culture tres riche qui, petit a petit, refait surface, aussi en Europe. Je pratique la medecine traditionelle chinoise depuis 25 ans, je suis toujours aussi passionnee qu’au premier jour.Je lis et relis les classiques, sources intarissables de connaissances, qui ouvrent des portes directes a la culture chinoise et a sa comprehension. Belle journee a vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s