Histoires de Chine : Gratter l’os pour en extraire le poison

L’expression « gratter l’os pour en extraire le poison » 刮骨疗毒 guāgǔ liáodú signifie « traiter (un problème) de façon radicale ». Ce proverbe tire son origine de l’histoire suivante, rapportée dans le roman des Trois Royaumes (《三国演义》 sānguó yǎnyì) :
A l’époque des Trois Royaumes (三国 sānguó), Wei, Shu et Wu (魏蜀吴 wèi shǔ wú) se livraient des batailles acharnées. Un jour, alors qu’il combattait contre une armée de Cao Cao (曹操 cáo cāo), Guan Yu (关羽 guān yǔ), général de Shu, fut atteint d’une flèche au bras droit. Ses officiers l’exhortèrent alors à abandonner le combat pour se retirer dans son camp de base à Jingzhou (荆州 jīngzhōu, ville située dans la province actuelle du Hubei). Mais Guan refusa en disant : « Je ne vais tout de même pas abandonner la bataille pour une blessure superficielle ! » Mais il s’avéra que la flèche était empoisonnée, si bien que le bras de Guan Yu enfla et devint bleu, et le général de Shu fut alors incapable de bouger son bras.
Les officiers se mirent dès lors en quête d’un médecin pour soigner leur général mais n’en trouvèrent pas. Se présenta alors un homme qui dit s’appeler Hua Tuo (华佗 huà tuó – attention : lorsque le caractère 华 est un patronyme, il se prononce [huà] et non [huá]) et prétendit pouvoir soigner le général. Hua Tuo expliqua à Guan Yu qu’il allait lui demander de mettre son bras dans un anneau de fer accroché à un poteau pour l’opérer, afin d’immobiliser le bras, et lui recommanda de ne pas regarder pendant qu’il opérait. Mais Guan Yu répondit que cela n’était pas nécessaire.
Hua Tuo prit alors une lame affûtée et se mit en œuvre de faire une incision au niveau de la blessure. Il retira la pointe de la flèche et gratta ensuite l’os à l’aide de la lame pour le débarrasser du poison qui s’y était fixé, avant de suturer la plaie. Pendant toute la durée de l’opération chirurgicale, Guan Yu mangea et but comme si de rien n’était, l’expression de son visage ne manifestant pas le moindre signe de douleur…

Notes :
曹操 cáo cāo : Cao Cao (155-220) fut un général majeur à l’époque des Trois Royaumes. Son fils Cao Pi (曹丕 cáo pī, 187-226) déposa la dernier empereur des Han et fonda la dynastie des Wei (魏 wèi).
关羽 guān yǔ : Guan Yu (ca. 160-220), connu également sous le nom de « seigneur Guan » (关公 [guān gōng]) était un général compagnon de Liu Bei (刘备 liú bèi, 161-222 ou 223), fondateur du royaume de Shu (蜀国 shǔ guó). C’est l’un des personnages principaux du roman des Trois Royaumes. Il était fameux pour son adresse dans le maniement d’une sorte de hallebarde appelée « sabre en croissant de lune inversé du dragon bleu » (青龙偃月刀 qīnglóng yǎnyuèdāo) et il est souvent représenté tenant cette arme à la main.
华佗 huà tuó : Hua Tuo (110-207) était un médecin fameux, considéré comme l’un des fondateurs de la médecine chinoise. Il fut exécuté en 207 par Cao Cao car il refusait de se mettre à son service. Il semble que lorsque Guan Yu fut blessé, Hua Tuo avait déjà été exécuté, ce n’est pas lui qui soigna le général de Shu.
Cao Cao, Cao Pi, Guan Yu, Liu Bei et Hua Tuo ont tous un article sur Wikipédia en français.

Statue moderne en bronze de Guan Yu (Source : site web de la société Diaoting Tongdiao)
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Histoires de Chine : Gratter l’os pour en extraire le poison

  1. chester.beatty@gmail.com dit :

    Bonjour,
    Connaissez-vous une bonne traduction du roman des Trois Royaumes. Celle de Chao-ying Durand-Sun étant illisible …
    Merci.

    • pascalzh dit :

      Bonjour,
      Je n’ai lu aucune traduction des Trois Royaumes, mais je sais qu’une une traduction de Nghiêm Toan et Louis Ricaud a été publiée chez Flammarion en 1989 et rééditée en 2009.
      Cette édition est disponible en format numérique.
      Bonne lecture !

      • Chester Beatty dit :

        Bonjour et merci pour votre réponse. Je vais de ce pas regarder cela.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s