Jinologie : Demi-dieux et Semi-démons (《天龙八部》) – Qiao Feng (乔峰) (3)

(Le premier et le deuxième épisode de cette série consacrée à Qiao Feng sont ici et ici.)
Après avoir retrouvé Azhu, Qiao Feng, qui a appris que son père portrait le patronyme de Xiao (萧 [xiāo]), décide d’adopter ce patronyme : c’est donc désormais sous le nom de Xiao Feng (萧峰 [xiāo fēng]) qu’il se présentera.
Toujours à la recherche du chef de la banque de bretteurs qui avaient tendu l’embuscade pendant laquelle les parents de Xiao Feng avaient perdu la vie, il décide d’aller voir Kang Min (康敏 [kāng mǐn]), la veuve de l’ancien chef de la bande des mendiants (马大元 [mǎ dàyuán]), car cette dernière semble détenir des informations de la plus haute importance qui pourraient permettre à Xiao Feng de remonter jusqu’à son ennemi juré. Grâce à Azhu, qui possède un réel talent pour le maquillage, il prend l’apparence de Bai Shijing (白世镜 [bái shìjìng]), l’un des vénérables de la bande des mendiants. Malgré son grimage parfait, Xiao Feng ne parvient pas à tromper Kang Min : comment en effet aurait-pu imaginer que Bai Shijing était en réalité l’amant de cette femme perfide !
Kang Min lance alors Xiao Feng sur une fausse piste, en lui disant que le chef de la bande des assassins de ses parents n’est autre que Duan Zhengchun, prince de Dali et père de Duan Yu. Xiao Feng retrouve Duan Zhengchun, bien décidé à se venger de lui. Mais on apprend dans l’intervalle que Azhu est la fille naturelle de Duan Zhengchun, qui avait séduit Ruan Xingzhu (阮星竹 [ruǎn xīngzhú]) la mère d’Azhu. Des amours entre le prince de Dali et de Ruan était également née une autre fille : Azi (阿紫 [āzǐ]).
Xiao Feng donne rendez-vous à Duan Zhengchun pour le défier en combat singulier. Mais Azhu, pour sauver son père, prend son apparence et vient à sa place au rendez-vous fixé. Xiao Feng n’y voit que du feu et assène à Azhu un coup mortel, croyant tuer Duan Zhengchun. Quand il se rend compte de son erreur, il est trop tard. En rendant son dernier soupir, la jeune fille fait promettre à Xiao Feng de s’occuper de sa sœur, Azi. Cette dernière a grandi dans la « secte des constellations » à la tête de laquelle se trouve Ding Chunqiu. Contrairement à Azhu, Azi est une jeune fille sans scrupules, sans morale, qui a volé à son maître un creuset unique ; utilisé dans les règles de l’art, ce creuset permet de maîtriser une technique redoutable d’empoisonnement.
Xiao Feng, de dépit, décide alors de quitter la Chine des Song. Il fait d’abord un séjour dans un groupe de chasseurs Jürchen (女真 [nǚzhēn]) ; il se lie d’amitié avec le chef du groupe, Wanyan Aguda (完颜阿骨打 [wányán āgǔdǎ]), dont il devient le frère juré. Pendant son séjour, il apprend la langue jürchen.
Note : Wanyan Aguda est un personnage historique. Né en 1068, il fut empereur de la dynastie des Jin (金 [jīn], 1122-1234) à partir de 1115 et jusqu’à sa mort en 1123. Dans les annales chinoises, il est connu sous le nom d’empereur Taizu des Jin (金太祖 [jīn tàizǔ]).
Pendant une partie de chasse avec les Jürchen, Xiao Feng s’empare du chef d’une bande de soldats khitan venus chercher noise aux paisibles chasseurs. Il se trouve que le Khitan capturé n’est autre que Yelü Hongji (耶律洪基 [yēlǜ hóngjī]), l’empereur Daozong des Liao (辽道宗 [liáo dàozōng], 1032-1101, r.1055-1101). Xiao Feng se lie d’amitié avec le chef khitan, et après quelques péripéties, décide de se joindre à lui et de se rendre en pays Liao. Il emmène Azi avec lui.
Yelü Hongji est confronté à une tentative de coup d’État. C’est Xiao Feng qui lui sauve la vie. L’empereur khitan reconnaît alors sa valeur et décide de lui confier des fonctions importantes au sein de son armée. Xiao Feng s’acquitte parfaitement de ses missions.
Il est ensuite envoyé en garnison au sud de l’empire des Liao, à la frontière avec l’empire des Song. Alors qu’il chevauche dans la campagne, il fait la rencontre d’un groupe de soldats khitan qui reviennent d’une razzia en territoire chinois, emmenant avec eux un groupe de sujets de l’empereur des Song. Les prisonniers sont destinés à être réduits en esclavage et subissent bien entendu un traitement inhumain.
Parmi les prisonniers se trouve un certain Zhuang Juxian (庄聚贤 [zhuāng jùxián]), qui essaie d’attenter à la vie de Xiao Feng. Ce que ce dernier ignore, c’est que Zhuang Juxian se nomme en réalité You Tanzhi (游坦之 [yóu tǎnzhī]), il est le fils You Ji (游骥 [yóu jì]), qui avait été tué par Xiao Feng lors du combat épique qui avait opposé Xiao Feng aux bretteurs chinois dans le Domaine des vertus rassemblées, qui était la propriété de la famille You ; pendant ce même combat, Xiao Feng avait également tué You Ju (游驹 [yóu jū]), l’oncle de You Tanzhi. Ce dernier voue donc à Xiao Feng une haine implacable.
Xiao Feng ignore qui est en réalité Zhuang Juxian, mais ne lui tient pas rigueur de la tentative d’assassinat, et le ramène avec lui. En revanche, Azi a moins de commisération pour le jeune homme et fait de lui son souffre-douleur.
Si vous voulez savoir jusqu’où ira la cruauté d’Azi et comment Zhuang Juxian deviendra un expert redoutable en arts martiaux, je vous invite à patienter jusqu’à l’épisode suivant.
Ci-dessous, l’escarmouche entre Jürchen et Khitan pendant laquelle Xiao Feng s’empare de Yelü Hongji :

Publicités
Cet article, publié dans Jinologie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Jinologie : Demi-dieux et Semi-démons (《天龙八部》) – Qiao Feng (乔峰) (3)

  1. Ping : Jinologie : Demi-dieux et Semi-démons (《天龙八部》) – Qiao Feng (乔峰) (4 et fin) | Sinoiseries

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s