Bibliographie : William Hinton, Fanshen

Parmi la longue liste des livres écrits par des Occidentaux pour célébrer les succès de la révolution chinoise et l’œuvre grandiose du PCC, Fanshen, de William Hinton, est un véritable monument.
William Howard Hitton, né en 1919, était un fermier américain, et fut l’auteur de nombreux livres consacrés à la Chine. Il était marxiste convaincu et il est surtout connu pour son livre Fanshen, publié en 1966, dans lequel il raconte avec force détails la réforme agraire engagée par les Communistes chinois dans un village d’une zone libérée dès avant le 1er octobre 1949.
Hinton avait fait une première visite en Chine en 1937. À l’époque, alors que la presse américaine n’avait d’yeux que pour le Kuomintang de Tchang Kai-shek, une poignée de journalistes américains, dont le plus célèbre fut Edgar Snow, parvint à contourner le blocus du KMT pour joindre les zones contrôlées par les communistes chinois.
Hinton séjourna de nouveau en Chine entre 1945 et 1953. Il était alors employé par le Office of War Information américain et était présent à Chongqing au moment où se tinrent les pourparlers de paix entre nationalistes et communiste. Il rencontra à cette occasion Zhou Enlai et Mao Zedong. Hinton accepta ensuite un poste de professeur d’anglais à l’Université du Nord-Est située dans le sud de la province du Shanxi.
En 1948, lorsque la région où il se trouvait fut libérée, son enthousiasme pour la cause communiste le poussa à demander à se joindre au personnel de l’université formant l’équipe chargée de conduire la réforme agraire (土地改革 [tǔdì gǎigé], abrégé en 土改 [tǔgǎi]) dans le village de Zhangzhuang (张庄村 [zhāngzhuāngcūn]) (Hinton parle dans son livre du village du « long arc » – Long bow). Il passa six mois dans ce village et prit de nombreuses notes, extrêmement détaillées, sur la façon dont la réforme agraire fut menée.
Hinton et son livre sont très connus en Chine : Hinton est appelé en chinois Han Ding韩丁 [hán dīng], et le titre de son livre, Fanshen – A Documentary of Revolution in a Chinese Village, traduit en français Fanshen – La révolution communiste dans un village chinois, a été traduit en chinois sous le titre de 《翻身——中国一个村庄的革命纪事》 [fānshēn – zhōngguó yīge cūnzhuāngde gémìng jìshí]. Le verbe翻身 [fānshēn], littéralement « se retourner » est utilisé pour désigner l’émancipation des paysans pauvres au moment de la réforme agraire, qui leur a permis notamment de se voir attribuer des terres et de recevoir en partage les biens confisqués aux propriétaires terriens.
Hinton est enthousiaste. Il décrit avec des détails infinis les hésitations des autorités communistes et l’évolution de leurs méthodes pour la conduite de la réforme agraire. Il parle même, pour les balayer d’un trait de plume, des exécutions sommaires et des lynchages dont furent victime les propriétaires terriens, grands ou petits, et des viols dont leurs femmes et leurs filles furent les victimes. Il aborde également, avec une grande pudeur, les accaparements de biens par certains dirigeants communistes locaux peu scrupuleux. Il pensait sans doute que l’on ne fait pas de révolution sans casser des œufs, ou, comme disait le grand timonier, que « la révolution, cela ne consiste pas à inviter des gens à dîner, à écrire des articles, à peindre ou à broder ; cela ne peut rien avoir d’aussi élégant, d’aussi détendu, d’aussi civilisé, d’aussi polissé. La révolution est violente, c’est une action violente qui consiste pour une classe à en renverser une autre. » (革命不是请客吃饭,不是做文章,不是绘画绣花,不能那样雅致,那样从容不迫,文质彬彬,那样温良恭俭让。革命是暴动,是一个阶级推翻另一个阶级的暴烈的行动。)
Le livre, dont j’ai lu récemment la traduction française (qui me semble par ailleurs excellente), n’est pas dénué de qualités littéraires, mais cela ne compense en rien l’inanité du propos, ni l’aveuglement dont fait part l’auteur, évidemment guidé par sa seule idéologie. Et tout comme ceux qui ont fait les éloges appuyés de la Révo. Cul., Hinton a été plus tard un farouche opposant aux réformes économiques de Deng Xiaoping.
Pour plus d’informations sur Hinton, voir ici l’article que lui consacre Wikipedia en anglais. Un article en chinois publié sur le site du PCC présente ici Hinton et son livre.
Le livre est encore disponible chez Plon, dans la collection Terre Humaine Poche (ISBN : 978-2266105873).

Publicités
Cet article, publié dans Bibliographie, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s