Jinologie : La Geste des Sui et des Tang (《隋唐英雄传》) (3 et fin)

(Le premier et le deuxième épisode de cette série se trouvent ici et ici.)
Cheng Yaojin, nommé à son corps défendant empereur au fortin de Wagang, n’apprécie décidément pas ce pouvoir qui le prive en grande partie de sa liberté et décide finalement de céder son trône à Li Mi (李密 [lǐ mì], 582-619), qu’il a sauvé des griffes de sbires des Sui et qu’il a pris à ses côtés comme conseiller. Li Mi se révèle bon stratège et inflige plusieurs défaites aux armées des Sui, ce qui lui vaut le soutien de ses compagnons d’armes et du peuple.
L’empereur Yangdi des Sui, quant à lui, se complait dans les délices du Jiangnan à Yangzhou et, alors qu’il ne songe qu’aux plaisirs éphémères et se désintéresse de la gestion de l’empire, finit par être assassiné par l’un de ses ministres les plus proches, Yuwen Huaji (宇文化及 [yǔwén huàjí], mort en 619). (Note : 宇文 [yǔwén] est l’un des rares patronymes dissyllabiques rencontrés en chinois ; ce patronyme est à l’origine le nom d’une tribu Xiangbei 鲜卑 [xiānbēi], peuple proto-turco-mongol qui était établi en Mongolie actuelle.) Li Mi profite de la confusion générale pour s’emparer de Yangzhou.
Mais il se laisse charmer par une ancienne concubine de Yangdi, adopte les travers de l’empereur assassiné, croit que ses amis convoitent son trône et finit par être mis à mort.
À l’inverse, Li Shimin, qui a l’esprit tourné vers le futur et cherche à rassembler autour de lui tous les talents, voit accourir à lui les déçus de Li Mi : Xu Maogong, Qin Qiong (Qin Shubao), Yuchi Gong (尉迟恭 [yùchí gōng], 585-658 – 尉迟 [yùchí] est un autre patronyme dissyllabique, également d’origine Xianbei), Cheng Yaojin, Luo Cheng, etc. Grâce à ces hommes, il parvient à mettre au pas tous les seigneurs de la guerre qui s’étaient soulevés contre les Sui.
Le très talentieux Li Shimin est cependant en butte à la jalousie de ses deux frères : l’héritier impérial (太子 [tàizǐ]) Li Jiancheng (李建成 [lǐ jiànchéng], 589-626) et le prince de Qi (齐王 [qíwáng]), Li Yuanji (李元吉 [lǐ yuánji], 604-626). Les deux frères ourdissent un complot contre Li Shimin. Lorsque le complot est mis à jour, ce dernier n’a d’autre choix que de déclencher le très fameux « incident de la porte Xuanwu » (玄武门之变 [xuánwǔmén zhī biàn], qui se déroule le 2 juillet 626), pendant lequel Li Jiancheng et Li Yuanji sont physiquement éliminés. C’est suite à cet incident que Li Shimin est acclamé par les principaux personnages de la toute jeune dynastie des Tang. Le premier empereur de la dynastie, Li Yuan, abdique en faveur de son fils, qui règnera de 626 à 649, et qui sera connu dans les annales impériales sous le nom d’empereur Taizong des Tang (唐太宗 [táng tàizōng]).
La série de la Geste des héros des Sui et des Tang s’achève ici.
Le scénario de l’épopée télévisée prend apparemment de nombreuses libertés avec la réalité historique telle qu’elle est racontée dans l’historiographie traditionnelle. Il n’en reste pas moins qu’elle véhicule l’image populaire que les Chinois non spécialistes ont des principaux personnages historiques de cette période troublée. De plus, le succès de la série a été réel, et nombreux sont les Chinois qui connaissent bien ses péripéties.
(Nous prévoyons de consacrer dans un avenir proche un billet à ce fameux « incident de la porte Xuanwu », aussi fameux en Chine que l’est chez nous l’épisode du vase de Soissons !)
Ci-dessous, un portrait de Li Shimin (l’image vient de l’article que Baidu consacre à ce personnage, ici) :

Publicités
Cet article, publié dans Histoires de Chine, Jinologie, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s