Wei Xiaobao est-il le fils de Ximen Qing ?

(Pour rompre un peu la monotonie, je reproduis ici un billet que je viens de publier sur mon nouveau blog, « Les érotiques« , qui rentre tout à fait dans la catégorie « Jinologie » de Sinoiseries )
Wei Xiaobao (韦小宝 [wéi xiǎobǎo]) est le personnage principal du fameux Roman du cerf et du chaudron (《鹿鼎记》 [lù dǐngjì]), dernière œuvre de la série de romans de cape et d’épée de l’auteur hongkongais Louis Cha (查良镛 [zhā liángyōng]), plus connu sous son nom de plume de Jinyong (金庸 [jīnyōng]). Quiconque s’intéresse aux romans de cape et d’épée chinois connaît forcément le Roman et Jinyong !
Ximen Qing (西门庆 [xīmén qìng]) est quant à lui le personnage principal du roman Fleur en fiole d’or (《金瓶梅》 [jīnpíngméi]), qui est le roman érotique chinois classique le plus connu.
À la lecture des deux romans, j’ai remarqué quelques points qui me semblent suspects et pourraient rapprocher les deux personnages.
Tout d’abord, les dates : l’action de Fleur en fiole d’or est sensée se dérouler à l’époque de la dynastie des Song (960-1279 de notre ère), mais tous les spécialistes s’accordent pour dire que le roman est une critique à peine voilée de la société chinoise à la fin de l’époque des Ming (1368-1644). Ximen Qing vit donc en réalité à la fin des Ming, et non à l’époque des Song.
Quant à Wei Xiaobao,, il devient, par les hasards du destin, ami et confident du jeune Xuanye (玄烨 [xuányè], 1654-1722), qui devint l’empereur Kangxi de la dynastie des Qing (1644-1911) en 1661. Lorsque Wei Xiaobao rencontre l’empereur Kangxi, il est âgé d’une douzaine d’années, comme Kangxi. On peut donc penser que Wei Xiaobao serait né vers 1642. Puisque Ximen Qing vit à la fin des Ming, si l’on s’en tient seulement aux dates, il ne serait pas impossible que Ximen soit le père de Wei.
Une autre similitude frappante : le nombre d’épouses et de concubines de l’un et de l’autre. Wei, comme Ximen, a épousé à la fin du Roman du cerf et du chaudron sept femmes, tout comme Ximen. Les deux personnages sont en outre aussi peu recommandables l’un que l’autre. L’un comme l’autre, ils font fi de toutes les règles morales de la Chine impériale, et sont pareillement sans vergogne lorsqu’il s’agit de contrer leurs ennemis ou leurs rivaux, ou de s’enrichir aux dépens de tous. Ils cherchent également à s’attacher les puissants, pour mettre à profit leurs relations lorsqu’il s’agit de sortir de situations délicates.
Wei Xiaobao ne connaît pas son père. Il s’attribue le nom de famille de sa mère (Wei) car il ignore quel est son géniteur. La mère Wei l’ignore également, d’ailleurs, car elle exerce le plus vieux métier du monde, et à l’époque où Xiaobao a été conçu, elle était dans sa prime jeunesse, et les clients faisaient la queue à la porte de sa chambre. Elle était alors l’une des courtisanes les plus demandées du lupanar où elle était employée.
Or, le lupanar est question s’appelait la « Maison du joli printemps » (丽春院 [lìchūnyuàn]). Et, si vous avez lu Fleur en fiole d’or, vous ne pouvez pas ignorer que l’un des piliers de l’établissement était justement Ximen Qing ! CQFD !
(PS : Cette hypothèse est bien entendu complètement farfelue ! Ne serait-ce que parce que la Maison du joli printemps dans laquelle a été conçu Wei Xiaobao se trouve à Yangzhou, dans la province du Jiangsu, alors que celle que fréquente Ximen Qing se trouve à Shanghe (商河 [shānghé]), dans la province du Shandong ! Il ne semble cependant pas incongru de penser que Louis Cha a lu Fleur en fiole d’or avant de composer Roman du cerf et du chaudron.)
Ci-dessous, la « photo de famille » des sept épouses de Wei Xiaobao dans l’une des innombrables adaptations télévisées du roman de Jinyong (la photo vient d’ici) :
qigelaopo

Publicités
Cet article, publié dans Jinologie, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s