Bibliographie : Shen Fuyu, Les Artisans

Shen Fuyu (申赋渔 [shēn fùyú) est né en 1970 dans le village de Shencun (申村 [shēncūn]), près de la ville de Taixing (泰兴 [tàixīng]), dans le nord de la province du Jiangsu (苏北 [sūběi]). C’est un écrivain qui a collaboré à de nombreux journaux, qui a publié plusieurs livres, et qui jouit d’un certain renom.
Il a publié en 2015 un recueil de textes intitulé Les Artisans (《匠人》 [jiàngrén]), qui prend le prétexte de la présentation d’une quinzaine d’artisans de son village natal pour décrire des évolutions de la société chinoise depuis l’époque de la création de la République Populaire de Chine en 1949, jusqu’à nos jours.
Les transformations de la vie villageoise, des relations sociales entre les ruraux, la structure de la société chinoise traditionnelle et sa destruction progressive, l’évolution du sens des valeurs traditionnelles, sont décrits de façon très touchante.
Ce récit est tout à fait passionnant. Il montre la vie paysanne dans le nord de la province du Jiangsu, et mériterait certainement d’être traduit en français.
Notons aussi que ce livre a été intégré dans la liste des vingt « plus beaux livres de Chine » (中国最美的书 [zhōngguó zuìměide shū]) de l’année 2015, distinction qui récompense les objets livresque les plus joliment conçus et fabriqués. (À la fin de ses Artisans, Shen Fuyu explique d’ailleurs le cheminement de la conception et de la fabrication du livre.)
Si vous voulez avoir un aperçu du livre et du style de Shen, vous pouvez lire le récit du « producteur de tofu » (豆腐匠 [dòufǔjiàng]) qui est reproduit sur la page que Baidu consacre à ce livre, ici.
《匠人》 a été publié par les Editions de la démocratie et de la construction (民主与建设出版社 [mínzhǔ yǔ jiànshè chūbǎnshè]). ISBN : 978-7-5139-0650-0.
Voici la couverture de mon exemplaire :
shen fuyu_jiangren_small

Advertisements
Cet article, publié dans Bibliographie, Littérature chinoise, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Bibliographie : Shen Fuyu, Les Artisans

  1. F. Desagnat dit :

    tant de livres qui ne sont jamais traduits en français ! c’est fort regrettable et bien triste. mon niveau de chinois ne me permet pas d’accéder à ce niveau de langue, dommage !

    • pascalzh dit :

      Il y a beaucoup, beaucoup de livres chinois qui mériteraient d’être traduits.
      En plus, je me sens un peu désarmé devant la masse de livres à lire !

    • Gaoruyu dit :

      Devant mon découragement à lire les textes du Huainan zi, mon vieux prof de chinois -l’éminent Professeur Charles LeBlanc, le traducteur des Philosophes Taoìstes dans la Pléiade- m’a cité Laozi: 千里之行始于足下 « Une marche de mille lis commence par le premier pas… » Je dois quand même avouer que la tâche est énorme!!

  2. Jean Marie Pejac dit :

    votre article donne vraiment envie de découvrir le livre de Shen FuYu… c’est bien dommage qu’il ne soit pas traduit.
    il y a un mois , le 29 avril 2016 a disparu Chen ZhongShi (陈忠实) l’auteur -entre autre- de « Au pays du cerf blanc » (白鹿原) qui est traduit en français. Il retrace une partie de l’histoire de la chine depuis les années vingt jusqu’à l’avènement du communisme, à travers l’histoire de 2 clans.

    • pascalzh dit :

      Shen Fuyu cherche un traducteur (peut-être l’a-t-il déjà trouvé, je ne sais pas) pour ce livre qu’il aimerait bien faire paraître en fran
      cais.
      Je ne connais pas Chen Zhongshi , et c’est visiblement encore une autre de mes immenses lacunes en matière de littérature chinoise. Je vais essayer de me rattraper.

  3. Gao Ruyu dit :

    Je viens de recevoir ce très beau livre! Merci de me l’avoir fait connaître, je suis contente d’avoir pu trouvé cette première édition qui est superbe… papier, imprimerie, et reliure! Reste à lire le texte….. en chinois!

    • pascalzh dit :

      Il s’agit effectivement d’un bel objet.
      À la fin du livre, Shen Fuyu explique de façon assez détaillée comment cet objet a été conçu.
      Pour ce qui est de la lecture, cela ne devrait pas vous poser de problème : le texte est en chinois moderne, et les quelques expressions dialectales utilisées sont expliquées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s