Langue populaire et argotique : Un clou dans l’œil

On dispose en français de plusieurs expressions qui servent à qualifier une personne que l’on déteste, qui semble n’être là que pour contrarier des projets amoureusement élaborés, une brebis galeuse, une bête noire, bref, une personne dont la disparition serait hautement souhaitable. En chinois, pour désigner ce type de nuisible que l’on éparillerais volontiers façon puzzle, comme dirait feu Bernard Blier, on use sans modération d’un idiotisme qui, placé dans son contexte, est parfaitement compréhensible : un clou dans l’œil : 眼中钉 [yǎnzhōngdīng].

Publicités
Cet article, publié dans Langue populaire et argotique, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s