Langue populaire et argotique : Gourmandise oculaire et épistaxis

En Chine, lorsque le regard d’un mâle jouit du spectacle ô combien réjouissant d’un corps féminin apte à susciter les convoitises les moins avouables, on utilise un idiotisme délicieusement imagé : ses yeux mangent de la crème glacée : 眼睛吃冰淇淋 [yǎnjing chī bīngqílín].
Bizarrement, dans l’imaginaire chinois, ce plaisir des yeux, cette fête du regard, a souvent pour corollaire l’épistaxis, terme barbare utilisé par les médecins pour désigner le simple saignement de nez : 流鼻血 [liú bíxiě]. Une illustration de cette affection qui touche en particulier les représentants chinois de la gent masculine :

Publicités
Cet article, publié dans Langue populaire et argotique, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s