Néologismes : Triple problème agricole

L’un des problèmes majeurs de la Chine d’aujourd’hui est celui de ses campagnes et de ses paysans. Les écarts de revenus entre paysans et citadins, l’exode rural, le manque de développement des campagnes posent des problèmes énormes. En chinois, on parle de « triple problème agricole », ou des « trois problèmes ruraux » : 三农问题 [sānnóng wèntí].
L’expression 三农 [sānnóng] renvoie aux trois mots 农业 [nóngyè] (agriculture), 农村 [nóngcūn] (villages) et 农民 [nóngmín] (paysans). La paternité de cette expression est attribuée à Wen Tiejun (温铁军 [wēn tiějūn), économiste spécialiste des questions agricoles, qui a formulé cette notion dès 1996.
Des problèmes tels que les différences de revenus entre citadins et paysans, la scolarisation des enfants de paysans qui suivent leurs parents partis travailler à la ville (et les problème du 户口 [hùkǒu] : l’état-civil), le problèmes des enfants laissés livrés à eux-mêmes dans les villages désertés par les travailleurs, etc., relèvent du « triple problème agricole ».
Pour en savoir un peu plus sur cette question, je vous invite à lire ici l’article en chinois que lui consacre Wikipedia.

Publicités
Cet article, publié dans Néologismes, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s