Proverbes : Pour qu’on s’y penche de plus près

On se trouve parfois confronté à un fait dont la nature, au-delà de l’aspect superficiel, incite à une réflexion plus profonde. Je pense notamment à un article publié il y a quelques jours sur le site du Figaro, intitulé « La dangereuse vie des piétons et des cyclistes chinois », qui expose l’attitude d’une minorité de conducteurs chinois qui, pour éviter d’avoir à supporter le coût astronomique de l’indemnisation des victimes d’accidents, n’hésitent pas à « achever » les piétons ou cyclistes qu’ils ont malencontreusement molestés (voir ici).
Une fois la réaction épidermique passée, ce genre de phénomène (et d’autres tout aussi aberrants dans la Chine de Xi Jinping) mérite sans aucun doute que l’on essaie de pousser un peu plus loin la réflexion, pour essayer de comprendre comment la Chine a pu en arriver là.
Cette invitation à l’approfondissement de la réflexion s’exprime dans une expression quadrisyllabique : 发人深省 [fārén shēnxǐng] : faire prendre conscience, donner à réfléchir (发 [fā] : ici, induire, conduire à ; 省 [xǐng] : examiner, inspecter).
Cette expression est aussi connue sous la variante 发人深思 [fārén shēnsī].

Publicités
Cet article, publié dans Proverbes, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s