Langue populaire et argotique : Un peu de viande fraîche

N’allez surtout pas croire que seules les jeunes filles aux formes harmonieuses, à la robe légère et aux atours aguicheurs, méritent en chinois de se voir affubler de quelques expressions aussi vivantes qu’imagées.
Certains et certaines, dans l’Empire du Milieu, ne sont pas insensibles aux charmes de ce jeunes gens, joliment faits, à la peau lisse, au minois engageant, particulièrement bien dotés, physiquement du moins, par l’injuste mère nature.
Ces jeunes gens, qu’ils soient à peine adolescents ou encore dans leurs vingt ans, se distinguent par leur apparence enjôleuse, sage et un peu niaise ; ils sont le plus souvent acteurs, ou se piquent pousser la chansonnette, ou sont encore sportifs. En chinois, on les appelle les « petits morceaux de viande fraîche » : 小鲜肉 [xiǎoxiānròu].
Souvent qualifié de la sorte, le nageur Ning Zetao (宁泽涛 [níng zétāo], né en 1993 à Zhengzhou 郑州, province du Henan 河南), quadruple médaillé d’or aux Jeux Asiatiques d’Incheon (仁川亚运会 [rénchuān yàyùnhuì]), en 2014. (La photo vient d’ici)
nong zetao

Advertisements
Cet article, publié dans Langue populaire et argotique, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s