Histoire : Zhuan Zhu, le rôtisseur assassin

J’interromps provisoirement ma série historique sur les dix grands maréchaux pour partager avec les lecteurs de Sinoiseries une anecdote historique que j’ai lue dans un précis d’histoire de la ville de Suzhou : celle de Zhuan Zhu, le rôtisseur assassin. (Je reprends ici, en l’adaptant pour Sinoiseries, un billet que j’ai publié sur Sinogastronomie le 16 juillet 2015, voir ici.)
Pour cette histoire gastronomique, nous devons nous transporter en Chine, à l’époque de la dynastie des Zhou (周朝 [zhōucháo, 1046-221 avant l’ère chrétienne), plus exactement en l’an 515 avant notre ère, dans le royaume de Wu (吴国 [wúguó], dans la région de l’actuelle ville de Suzhou, pas très loin de Shanghai). Cette période de l’histoire antique de la Chine est connue sous le nom de l’époque des « Printemps et Automnes » (春秋时期 [chūnqiū shíqī], 770-476 avant l’ère chrétienne), qui précède l’époque dites des « Royaumes Combattans » (战国时代 [zhànguó shídài], 476-221). (Note : tous les historiens ne sont pas d’accord sur la date de la fin de l’époque des Printemps et Automnes.)
À l’époque, le souverain de Wu était le roi Liao (吴王僚 [wúwáng liáo], r. 526-515). L’un des princes du royaume, le prince Guang (公子光 [gōngzǐ guāng]), complotait pour assassiner le roi son oncle et s’emparer du pouvoir. Il conçut pour cela un plan diabolique.
Un boucher du nom de Zhuan Zhu (专诸 [zhuān zhū], que certains orthographient 鱄诸 [zhuān zhū]) lui avait été vivement recommandé. Cet homme, d’une droiture exemplaire, était connu pour sa force herculéenne… et son intelligence assez primaire.
Le prince Guang connaissait bien l’amour immodéré du roi Liao pour les grillades, et avait envoyé Zhuan Zhu sur le bord du lac Taihu pour étudier l’art du poisson grillé. Zhuan Zhu devint un expert en la matière, et ses poissons grillés étaient, disent les annales historiques chinoises, absolument incomparables.
En l’an 515, Zhuan Zhu fut envoyé présenter au roi de Liao l’un de ses incroyables poissons grillés. Comme il se doit, le roi Liao était protégé par des gardes armés, et pensait n’avoir rien à craindre d’un rôtisseur qui se présentait armé seulement d’un poisson grillé.
C’était sans compter avec la perfidie du prince Guang, qui avait récupéré une épée d’exception, assez petite pour être cachée dans le ventre du poisson grillé. Le nom de cette épée, devenue célèbre, est parvenue jusqu’à aujourd’hui : c’est « l’épée des entrailles de poisson » (鱼肠剑 [yúchángjiàn]), parfois appelée « épée cachée dans le poisson » (鱼藏剑 [yúcángjiàn]). Cette épée faisait partie d’une série de trois épées exceptionnelles offertes par le roi Yunchang de Yue (越王允常 [yuéwáng yǔncháng], r. 537-497), les deux autres épées étant « l’épée à vaincre le mal » (胜邪剑 [shèngxiéjiàn]) et « l’épée zhanlu » (湛卢剑 [zhànlújiàn]). Les trois épées avaient été forgées par un forgeron célébrissime du royaume de Yue, appelé Ou Yezi (欧冶子 [ōu yězǐ]), devenu le patron des forgeurs d’épées. (En plus de ces trois épées, Ou Yezi il en forgea d’autres dont l’histoire a retenu le nom. Pour en savoir plus, je vous invite à lire ici l’article en anglais que Wikipedia consacre à ce forgeron légendaire. Les épées de Yue étaient d’une qualité exceptionnelle. Nous avions d’ailleurs parlé rapidement de l’épée de Gouajin, roi de Yue, en décembre 2010, ici.)
Mais revenons-en à notre rôtisseur assassin. Au moment fatidique, Zhuan Zhu tira l’épée du ventre du poisson grillé et la plongea dans la poitrine du roi Liao. Ce dernier portait bien sous son vêtement une armure sensée le protéger des assassins, mais l’épée de Zhuan Zhu était si perçante qu’elle transperça l’armure.
Zhuan Zhu fut exécuté sur place par les gardes du roi, mais le complot réussit : le prince Guang devint roi de Wu, sous le nom de Helü (吴王阖闾 [wúwáng hélǘ], r. 514-496).
La photo ci-dessous représente une épée de l’époque (on prétend que c’est la fameuse  « épée des entrailles de poisson ») (la photo vient d’ici) :
yuchangjian

Publicités
Cet article, publié dans Histoires de Chine, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s