Néologismes : À la vue de tous

J’évoquais à l’épisode précédent de cette série (voir ici) le titre d’un article vu sur Internet, louant le gouvernement chinois pour ses efforts de transparence budgétaire et de lutte contre la gabegie. Ce titre était le suivant : 中央部门晒细账:三公大幅压缩300元也说明 [zhōngyāng bùmén shài xìzhàng : sāngōng dàfú yāsuō sānbǎiyuán yě shuōmíng] (voir ici). Nous avions vu à l’épisode précédent ce qu’il fallait entendre par 三公, nous allons parler ici de l’autre terme qui me semble intéressant dans ce titre : 晒 [shài].
晒 [shài] (en graphie traditionnelle 曬) est un sinogramme courant : il est dans la liste des 2500 sinogrammes les plus courants du chinois contemporain. Il signifie principalement « exposer au soleil », notamment lorsqu’il s’agit d’exposer au soleil des céréales pour les faire sécher avant de les décortiquer. On trouve notamment ce sinogramme dans le mot 晒场 [shàichǎng], qui désigne une « aire de séchage ».
晒 a également un sens dialectal, signifiant alors « laisser tel que », « ne pas s’occuper de ».
Mais à l’évidence, aucune de ces deux significations ne convient ici.
Ces dernières années, j’ai fréquemment vu ce verbe utilisé dans un sens détourné, ou plutôt dérivé de la signification « exposer au soleil », c’est « exposer au grand jour ». On peut lire par exemple ici un article parlant des montres de luxe que semble affectionner le boxeur anglais Amir Khan, ou encore ici un article parlant des photos rendues publiques de la petite amie de l’acteur taiwanais Wang Yangming.
On voit donc bien que dans ces contextes, et dans le contexte de l’article qui sert de prétexte à ce billet, 晒 prend le sens de « révéler au grand jour », « rendre public ». Le titre de l’article nous dit donc que le gouvernement chinois joue la carte de la transparence pour les dépenses prétextes à gabegie, puisqu’il rend public, dans leurs moindres détails, les comptes relevant des 三公.
Et on voit donc bien par la même occasion que la langue chinoise est bien une langue vivante, qui ne cesse d’évoluer, à un rythme soutenu.
Postscriptum du 21 juillet 2015 : En consultant sur le dictionnaire en ligne Yellowbridge les traductions anglaises de 晒, je découvre que ce sinogramme serait en réalité un emprunt de l’anglais, qui transcrirait phonétiquement et approximativement le verbe « share » (partager, dans le sens dans lequel ce mot est utilisé sur les réseaux sociaux)… C’est ce que confirme l’article que Baidu consacre ici à 晒. Mon audacieuse théorie sur l’évolution sémantique du sinogramme s’en trouve donc sérieusement ébranlée. Dommage ! ☹

Publicités
Cet article, publié dans Néologismes, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Néologismes : À la vue de tous

  1. Decebal dit :

    Pour retenir cet idéogramme , j’aime particulièrement l’expression imagée : 三天打鱼,两天晒网, qui désigne quelqu’un de nonchalant et qui manque de persévérance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s