Histoires de Chine : Les dix grands maréchaux de l’Armée Populaire de Libération (5 : He Long)

He Long (贺龙 [hè lóng])
He Long (1896-1969) était originaire du district de Sangzhi (桑植县 [sāngzhíxiàn]), dans la province du Hunan. Il était d’ethnie tujia (土家族 [tǔjiāzú])
En 1926, il participe à la campagne contre les seigneurs de la guerre du Nord de la Chine en tant que commandant de la première division (师长 [shīzhǎng] : commandant de division) du neuvième corps d’armée, puis commandant du vingtième corps d’armée (军长 [jūnzhǎng] : commandant de corps d’armée). Il quitte le Kuomintang et rejoint le PCC en 1927. En août de cette même année, il est l’un de ceux qui commandent l’insurrection de Nanchang. Il participe à la longue marche.
Pendant la guerre de résistance contre le Japon, il est membre de la commission militaire du CC du PCC, et commande la cent-vingtième division de la Huitième Armée de Route. Il dirige diverses batailles, dont la bataille de Caojiazhuang (曹家庄 [cáojiāzhuāng], province du Shanxi). Il participe en 1940 à l’offensive des 100 régiments. En 1942, il arrive à Yan’an. Il est successivement nommé aux postes de commandant de l’Armée de défense unie du Shanxi-Gansu-Ningxia-Shanxi-Suiyuan (陕甘宁晋绥联防军 [shān gān níng jìn suǐ liánfangjūn]), commandant en second (副司令 [fùsīlìng]) de la Première armée de campagne (第一野战军 [dìyī yězhànjūn] ; 野战军 [yězhànjūn] : armée de campagne), etc.
Après la libération, il est membre du comité de gouvernement et commandant de la région militaire (军区 [jūnqū]) du Sud-ouest. Il est nommé responsable de la Commission nationale des sports (国家体育运动委员会 [guójiā tǐyù yùndòng wěiyuánhuì]). Il sera encore vice-premier ministre (副总理 [fùzǒnglǐ]).
Il s’oppose à Mao Zedong pendant l’épuration de Peng Dehuai. Pendant la révolution culturelle, il devient la cible des attaques de la Bande des Quatre. Il est placé en résidence surveillée, dans des conditions très difficiles, et finit par décéder à Beijing en juin 1969.
C’est à Chen Yi que sera consacré le prochain billet.
Ci-dessous, une photo de He Long à cheval en 1939 (la photo vient d’ici) :
he long

Advertisements
Cet article, publié dans Histoires de Chine, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s