Jinologie : Les Amants chevaleresques du condor fabuleux – Episode 5 (fin)

(Les quatre premiers épisodes de cette série sont ici : 1, 2, 3 et 4.)
À l’épisode précédent, avions laissé Yang Guo devant le mur de l’insondable falaise de la Vallée impitoyable, appelée la « Falaise des cœurs brisés » (断肠崖 [duànchángyá] ; 断肠 [duàncháng], qui signifie littéralement « rompre les entrailles », est une métaphore qui correspond exactement au français « briser le cœur »), mur sur lequel Demoiselle Dragon lui avait laissé un message lui donnant rendez-vous seize ans plus tard.
Pendant ces seize années d’attente, Yang Guo avait mis son expertise martiale au service du bien, et était devenu connu dans toute la Chine sous le surnom du « Chevalier au condor fabuleux » (神雕侠 [shéndiāoxiá]). Il avait appris dans l’intervalle les conditions réelles de la mort de son père, le félon Yang Kang, ce qui avait finalement apaisé le ressentiment qu’il avait contre la famille de Guo Jing.
Le hasard avait voulu que Yang Guo rencontrât la fille cadette des Guo : Guo Xiang (郭襄 [guō xiāng]), qui était tombée sous le charme irrésistible du héros. Yang Guo n’avait cependant de place dans son cœur que pour Demoiselle Dragon, et l’amour de Guo Xiang était resté secret.
Juste avant la date du rendez-vous, Yang Guo apprend de Huang Yaoshi que la « Divine nonne des mers du sud » n’existe pas : ce personnage avait été inventé par Huang Rong, qui avait compris que Demoiselle Dragon, désespérée, s’était jetée du haut de la falaise de la Vallée impitoyable après avoir laissé le message donnant rendez-vous à Yang Guo seize ans plus tard. Demoiselle Dragon croyait en effet qu’au bout de tant d’années, Yang Guo aurait vu sa peine s’atténuer, et consentirait à lui survivre. C’était sans compter sur le caractère obstiné de Yang Guo ! Après avoir appris la vérité, Yang Guo retourne sur la falaise de la Vallée impitoyable et se jette dans le vide, dans l’espoir de rejoindre Demoiselle Dragon dans l’au-delà.
Yang Guo ne s’attendait pas à trouver au fond du gouffre un lac profond ! Il explore le fond du lac et découvre un accès vers une grotte cachée. Il y retrouve Demoiselle Dragon, qui a finalement réussi à survivre en se nourrissant du miel des abeilles sauvages qui vivaient dans la grotte. Elle avait tenté en vain de quitter la grotte pour remonter à la surface et retrouver son amant, sans succès.
Yang Guo et Demoiselle Dragon parviennent finalement à s’échapper de l’abîme, et regagnent la ville de Xiangyang, toujours assiégée par les troupes mongoles et défendue par Guo Jing et ses amis. Yang Guo arrive au moment où Guo Jing est fait prisonnier par les Mongols. Il parvient à le libérer, et réussit même à tuer le grand khan du moment : Möngke (蒙哥 [měnggē], 1209-1259). (Là, Jinyong prend quelques libertés avec l’histoire : Möngke est en réalité décédé en 1259 pendant le siège de Diaoyushan 钓鱼山 [diàoyúshān], situé sur le territoire de l’actuelle municipalité autonome de Chongqing).
Privées de leur chef, les armées mongoles lèvent le siège de Xiangyang et s’en vont, ce qui va permettre de retarder d’une douzaine d’années la chute définitive de la dynastie des Song du Sud et l’établissement de la dynastie des Yuan (en 1271).
Après le retrait des troupes mongoles, Yang Guo et Demoiselle Dragon s’en vont aussi, et décident de mener la vie heureuse et paisible qu’ils ont tant méritée. Ils auront une fille, que l’on verra passer brièvement dans le troisième volet de la Trilogie des héros du condor : L’Épée céleste et le Sabre du Dragon (《倚天屠龙记》 [yītiān túlóng jì]), auquel nous consacrerons la prochaine série de notre rubrique « Jinologie »
Dans la photo ci-dessous, il faut reconnaître Yang Guo (joué ici par Huang Xiaoming, dans l’adaptation télévisée de 2014) au moment où il va se jeter du haut de la Falaise de cœurs brisés dans l’espoir de rejoindre Demoiselle Dragon dans l’au-delà (l’image vient d’ici, dans un article consacré à Demoiselle Dragon) :
yang guo_duanchangya

Publicités
Cet article, publié dans Jinologie, Littérature chinoise, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s