Intermède musical : Je ne suis pas Huang Rong, Rollin Wang

L’œuvre du romancier Jinyong est une source d’inspiration inépuisable pour les cinéastes chinois, mais aussi pour des personnes travaillant dans d’autres domaines : bande dessinée, jeux informatiques, et même chanson, comme nous allons le voir ici.
Nous avions déjà parlé de Rollin Wang (王蓉 [wáng róng]), lorsque nous avions présenté ici la navrante chanson « Les petites poules ». Je vous propose aussi de découvrir une autre chanson commise par la même Rollin, intitulée « Je ne suis pas Huang Rong » (《我不是黄蓉》 [wǒ búshì huáng róng]), qui est à peine meilleure que la chanson précitée, mais qui présente l’intérêt, pour les amateurs et spécialistes de jinologie, d’avoir été inspirée par l’œuvre de Jinyong.
Rollin Wang joue sur la quasi-homophonie de son nom chinois [wáng róng], pour déclarer qu’elle n’est pas Huang Rong (黄蓉 [huáng róng]), le personnage féminin principal des Héros du Condor (voir la rubrique Jinologie).
Dans les paroles de « Je ne suis pas Huang Rong », Rollin se compare à diverses personnages féminins de différents romans de Jinyong, et explique les qualités qu’elle voudrait trouver chez son futur conjoint, en passant en revue différents personnages masculin de Jinyong. Tout bien pesé, c’est au mari de Huang Rong, Guo Jing, à qui va sa préférence.
Voici la chanson de Rollin Wang, disponible sur Youtube :

Publicités
Cet article, publié dans Chansons, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s