Chinoiseries : Liste des lectures conseillées pour les lycéens chinois

Le Ministère de l’Éducation (教育部 [jiàoyùbù]) de la République Populaire de Chine a publié en 2001 une liste de 40 œuvres littéraires dont le lecture est vivement conseillée (en plus de ce qui est abordé dans les manuels de littérature chinoise) aux collégiens et lycéens chinois. C’est cette liste que je me propose de vous présenter ici.
À l’épisode précédent, nous avons vu les 15 livres conseillés aux collégiens. Je vous propose de voir dans cet épisode les livres dont la lecture est recommandée pour les lycéens.

Première année du lycée (高一 [gāoyī]) :
1. 《矛盾论》 [máodùn lùn] : De la contradiction et 《实践论》 [shíjiàn lùn] : De la pratique, de Mao Zedong (毛泽东 [máo zédōng]) (on voit que la lecture des textes du grand timonier reste d’actualité dans la Chine contemporaine…) ;
2. 《围城》 [wéichéng] : La Forteresse assiégée de Qian Zhongshu (j’ai déjà consacré un billet à ce roman sur Sinoiseries, voir ici) ;
3. 《希腊的神话和传说》 [xīlàde shénhuà hé chuánshuō] : Mythes et Légendes grecs, de Gustav Schwab (斯威布 [sīwēibù], 1792-1850, romantique allemand), traduit par Chu Tunan (楚图南 [chǔ túnán] ;
4. 《谈美》[tán měi] : Du beau, de Zhu Guangqian (朱光潜 [zhū guāngqián], 1897-1986, théoricien bien connu de l’art et de l’esthétique) (voir ici l’article en anglais que lui consacre Wikipedia) ;
5. 《科学发现纵横谈》 [kēxué fāxiàn zònghéng tán] de Wang Xinkun (王锌坤 [wáng xīnkūn)(il s’agit d’un livre de vulgarisation scientifique sans véritable valeur littéraire).
Deuxième année de lycée (高二 [gāoèr])
6. 《子夜》 [zǐyè] : Minuit, de Maodun (矛盾 [máodùn]) ;
7. 《悲惨世界》 [bēicán shìjiè] : Les Misérables, de Victor Hugo, traduit par Li Dan (李丹 [lǐ dān]) et Fang Yu (方于 [fāng yú]) ;
8. 《简爱》 [jiǎn’ài] : Jane Eyre de Charlotte Brontë (夏洛蒂·勃朗特 [xiàluòdì bólángtè]), traduit par Zhu Qingying (祝庆英 [zhù qìngyīng]) ;
9. 《圣经故事》 [shèngjīng gùshì] : Histoires de la Bible, de Liu Xiaojiang (刘小江 [liú xiǎojiāng]) ;
10. 《傅雷家书》 [fù léi jiāshū] : Lettres de Fu Lei (il s’agit d’un choix de lettres échangées entre Fu Lei, le célèbre traducteur chinois mentionné à l’épisode précédent, et son épouse) de Fu Min (傅敏 [fù mǐn], le fils de Fu Lei.
Troisième année de lycée (高三 [gāosān])
11. 《共产党宣言》[gòngchǎndǎng xuānyán] : Le Manifeste du Parti communiste, passons… ;
12. 《从鸦片战争到五四运动》 [cóng yǎpiàn zhànzhēng dào wǔsì yùndòng] : Des Guerres de l’opium au Mouvement du 4 mai, de Hu Sheng (胡绳 [hú shěng], 1918-2000, historien chinois spécialiste de l’histoire moderne de la Chine) ;
13. 《老人与海》 [lǎorén yǔ hǎi] : Le vieil Homme et la Mer, d’Ernest Hemingway (海明威 [hǎimíngwēi]), traduit par Haiguan (海观 [hǎiguān]) ;
14. 《培根随笔选》[péogēn suíbǐ xuǎn] : Anthologie de textes de (Francis) Bacon, traduit par He Xin (何心 [hé xīn]) ;
15. 《只有一个地球》 [zhǐyóu yīge dìqiú] : Nous n’avons qu’une terre, de Barbara Ward et René Dubos (voir ici sur Wikipedia).

En plus des deux listes de 15 ouvrages mentionnés dans ce billet et dans le précédent, le Ministère de l’Education donne encore une liste de 10 ouvrages dont la lecture peut se faire indifféremment au collège ou au lycée :
1. 《西游记》 [xīyóujì] : Le Pélerinage vers l’Occident, de Wu Cheng’en (吴承恩 [wú chéng’ēn]), l’un des grands romans classiques chinois, qui date de l’époque de la dynastie des Ming ;
2. 《水浒传》 [shuǐhúzhuàn] : Au bord de l’eau, de Shi Nai’an (施耐庵 [shī nài’ān]), autre grand roman classique, qui date aussi de l’époque de la dynastie des Ming ;
3. 《三国演义》 [sānguó yǎnyì] : Les Trois Royaumes, de Luo Guanzhong (罗贯中 [luó guànzhōng]), encore un classique de l’époque des Ming ;
4. 《红楼梦》 [hónglóumèng] : Le Rêve dans le Pavillon rouge, de Cao Xueqin (曹雪芹 [cáo xuěqín]), époque des Qing ;
5. 《唐诗三百首》 [tángshī sānbǎishǒu] : Trois cent poèmes des Tang, le recueil de référence de la poésie de l’époque des Tang ;
6. 《宋词选》 [sòngcíxuǎn] : Anthologie de ci des Song, de HuYunyi (胡云翼 [hú yúnyì], 1906-1965, grand spécialiste de la poésie chinois classique) ;
7. 《阿Q正传》 [ā Q zhèngzhuàn] : La véridique Histoire d’Ah Q, roman de critique sociale de Luxun (鲁迅 [lǔxùn]), à lire absolument ;
8. 《古代散文选》 [gǔdài sǎnwénxuǎn] : Anthologie de prose ancienne, anonyme ;
9. 《科学的历程》 [kēxuéde lìchéng] : ouvrage de vulgarisation scientifique sans grand intérêt du point de vue littéraire ;
10. 《数理化通俗演义》 [shùlǐhuà tōngsú yǎnyì] : ouvrage de vulgarisation scientifique, pour faciliter l’approche des maths, de la physique et de la chimie par les collégiens et lycéens.
En plus de ces 40 ouvrages « recommandés » (donc, dans la réalité, obligatoire), une liste de 100 livres dont la lecture est suggérée a également été publiée. Si cette liste vous intéresse, je vous invite à la consulter ici (remarquez que dans cette dernière liste, sont inclus aussi les ouvrages cités dans mes deux billets.)
Nous passerons à autre chose (je ne sais pas encore quoi, à vrai dire) dans le prochain billet de la série Chinoiseries.

Advertisements
Cet article, publié dans Bibliographie, Chinoiseries, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s