Langue populaire et argotique : Pas humain !

Dans une description de Demoiselle Dragon (小龙女 [xiǎolóngnǚ]), l’héroïne des Amants chevaleresques du condor fabuleux (je vous renvoie pour de plus amples détails à la rubrique « Jinologie »), je trouve la phrase suivante qui lui est appliquée : 不食人间烟火 [bùshí rénjiān yānhuǒ]).
Quelques explications d’ordre lexical, tout d’abord :
食 [shí] est ici un verbe, qui signifie manger
人间 [rénjiān] : le monde des hommes, ce bas monde
烟火 [yānhuǒ], littéralement « fumée et feu », peut avoir plusieurs sens ; dans cette expression, il a celui de « nourriture »
L’expression signifie donc, littéralement, « ne pas manger les nourritures terrestres ».
Cette expression tire son origine dans le taoïsme : elle sert à décrire les taoïstes qui, à force de pratiques occultes et d’ascèse, arrivent à s’affranchir d’à peu près toutes les contingences humaines, et notamment à se passer complètement de nourriture. Li Baichuan explique par exemple dans son Lüye xianzong comment le personnage principal du romn, le taoïste Leng Yubing, réduit progressivement sa consommation de nourriture, pour ne plus se nourrir que de fruits et ne plus boire que de l’eau fraiche, jusqu’à parvenir finalement au point où les aliments physiques ne lui sont plus d’aucune utilité.
Le champ sémantique de l’expression 不食人间烟火 s’est considérablement élargi, au point qu’on utilise aujourd’hui cette expression dans deux sens principaux : premièrement, dans un sens péjoratif, pour décrire une personne qui n’a pas de contact avec la réalité ou avec la société, qui est renfermée sur elle-même ; deuxième, et c’est le sens qui s’applique à la description de Demoiselle Dragon, dans un sens laudatif, pour décrire une femme qui « n’est pas de ce monde », à la beauté irréelle, inatteignable. Et quand on fait connaissance avec Demoiselle Dragon dans le roman de Jinyong, on ne peut manquer en effet d’être subjugué par la personnalité de cette jeune fille, qui d’ailleurs se nourrit à peine, et se contente pour assurer sa subsistance de boire le miel de ses guêpes apprivoisées.

Advertisements
Cet article, publié dans Langue populaire et argotique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Langue populaire et argotique : Pas humain !

  1. KG dit :

    A mon modeste avis, le disyllabique « 烟火 » ne signifie jamais « nourriture ».
    Dans la phrase « 不食人间烟火 » l’idée de « nourriture » est portée par le caractères «食».

    Littéralement, l’ expression n’est donc pas « ne pas manger les nourritures terrestres » mais plutôt « ne pas manger le feu des humains ».

    A mon humble avis, c’est une expression qui signifie « ne pas manger les aliments cuits ».

    En effet, parmi ceux qui s’intéressent à l’alimentation ( ceux qui sont indépendants de groupe à but lucratif ), on dit que la cuisson est un processus délétère qui rendrait nocif pour l’homme les aliments subissant cette transformation.

    De plus, après ma petite réflexion je trouve cela ;
    (2) [cooked food]∶熟食
    不食人间烟火
    ici ; http://www.zdic.net/c/f/24/57203.htm

    • pascalzh dit :

      Bonjour,
      Je vous invite à lire l’explication que donne Baidu concernant cette expression : http://baike.baidu.com/view/196623.htm
      烟火 signifie en effet, étymologiquement, aliment cuit, mais son sens a évolué pour désigner la nourriture au sens large. Baidu dit ceci : 人间烟火是指炊烟,引申的意思就是饭,人人都得吃饭,只有神仙不用吃饭,所以用不食人间烟火来形容女孩子的清丽脱俗和惊世脱俗的魅力,就好像不吃人间饭食的仙子一般

      • KG dit :

        Vous dites ; « 烟火 signifie en effet, étymologiquement, aliment cuit,… »
        Modestement, je vous répond que justement non!, c’est seulement l’association de « 烟火 » avec un caractère comme « 食 » qui fait référence aux aliments cuits.
        Vous dites ; « …, mais son sens a évolué pour désigner la nourriture au sens large. »
        Simplement, je vous répond que « 烟火 » ne signifiant pas « aliment cuit », il est encore moins probable que son sens s’élargisse pour désigner toute nourriture.

        Lorsque Baidu dit « 人间烟火是指炊烟,引申的意思就是饭,… » ( que je traduirais par « le feu des hommes désigne la fumée de la cuisson, et donc sons sens implicite est le repas,… »), il propose une explication de la phrase « 不食人间烟火 ».
        Il reprend une partie de la phrase pour expliquer ce que « 人间烟火 » désigne DANS CE CONTEXTE, c’est à dire associé au caractère « 食 ».

        Dans la page de votre lien, Baidu propose une explication de l’expression « 不食人间烟火 »…
        En aucun cas il ne dit que « 烟火 » ( dans un autre contexte et en l’absence d’un tierce caractère portant l’idée d’aliment ) peut signifier « nourriture », ni même « aliment cuit ».

        Si c’était le cas, je pense que vous pourriez me donner un exemple de phrase où « 烟火 » ( sans « 食 » ou autre caractère assimilé ) pourrait signifier « nourriture » ou « aliment » ( ou n’importe quel mot ou groupe de mots en rapport avec la nourriture )….. non ?

        Conclusion ;
        Demoiselle Dragon n’est pas « respirienne » mais seulement crudivore.

      • pascalzh dit :

        Baidu dit (dans le passage cité) : 引申的意思就是饭
        Par ailleurs, je ne me souviens pas d’avoir lu dans le Lüye xianzong (ou dans d’autres textes d’inspiration taoïste) que le but de Leng Yubing (ou de tout autre taoïste) soit de sde passer d’aliments cuits : son but est de se passer d’aliments tout court !
        Sur les interdits alimentaires des taoïstes, je vous invite à lire ici (http://www.douban.com/group/topic/31944547/) un article qui précise que la consommation de chairs et d’alcool est interdite, mais ne dit rien des aliments cuits ou crus

        Pour ce qui est d’un exemple de 烟火 faisant référence à la nourriture sans l’utilisation du sinogramme 食 (ou d’un autre sinogramme faisant référence à la nourriture), en voici un : 烟火间 (qui signifie « cuisine », l’endroit où l’on prépare le repas), par exemple ici : http://www.meishichina.com/MeiWeiKe/yanhuojian/。 Si cela ne suffit pas à vous convaincre, observez ce que vous obtenez lorsque vous faites une recherche d’images avec 烟火间 sur Google (https://www.google.com.kh/search?q=%E7%83%9F%E7%81%AB%E9%97%B4&biw=979&bih=452&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ei=yGi_VILgLqPAmAWrooCYDQ&ved=0CAYQ_AUoAQ#tbm=isch&q=%E7%83%9F%E7%81%AB%E9%97%B4)
        Il y a même une chaîne de restauration qui s’appelle 烟火人家 (leur blog est ici : http://weibo.com/u/2951727644)

        Quant à Demoiselle Dragon, elle mange, peu, certes, mais elle mange 🙂

  2. KG dit :

    Vous dites ; « Baidu dit (dans le passage cité) : 引申的意思就是饭 »
    Oui, en parlant de l’expression « 不食人间烟火 » où l’idée de « 饭 » est portée par le caractère « 食 ».

    Votre 1er lien ne contient pas « 烟火间 » ( qui signifirait « cuisine » ).
    Dans le second, les quelques images de repas que sort « Google images » en tapant « 烟火间 » renvoient , en fait, à une seule origine ; le blog d’une personne passionnée de cuisine et qui s’ai choisit comme pseudonyme « 烟火间 ». Or, dans la confection de son pseudonyme, aucune règle ne prévaut.
    Quant à une chaîne de restauration qui se nommerait « 烟火人家 », le principe est le même que pour le pseudonyme.

    En tous cas, merci pour le partage de vos connaissances et point de vue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s