Jinologie comparée : Trois adaptations télévisées des Amants chevaleresques (6)

(Pour les cinq premiers épisodes de cette série, je vous invite à consulter la rubrique « Jinologie ».)
Huang Rong (黄蓉 [huáng róng]) est l’épouse de Guo Jing, la mère de Guo Fu et de Guo Xiang. Si, dans les Héros du Condor, elle était une jeune fille espiègle, dans les Amants chevaleresques, elle est une mère de famille qui protège farouchement son mari et sa fille aînée (Guo Xiang ne naît qu’à la fin du roman). C’est elle qui, dans un premier temps, rejette Yang Guo, dont elle a peur qu’il tourne aussi mal que son père, le félon Yang Kang.
Dans la version de 1995 des Amants chevaleresques, le rôle de Huang Rong était tenu par Bonnie Ngai (魏秋桦 [wèi qiūhuà]), née en 1956 à Hong-Kong. Il est intéressant de noter qu’elle avait déjà plusieurs rôles dans des adaptations télévisées des romans de Jinyong : en 1976, dans les Amants chevaleresques, elle était Qiu Qianchi (裘千尺 [qiū qiānchǐ]) jeune, ou encore, en 1977, dans la série adaptée du roman The Sword Stained with Royal Blood (《碧血剑》 [bìxuějiàn]), elle jouait le rôle de He Hongyao (何红药 [hé hóngyào]). Elle a également joué divers rôles dans d’autres séries et films de cape et d’épée.
Cette actrice était connue pour sa beauté et sa classe, qui s’accordaient tout à fait avec l’image que donne Jinyong de Huang Rong dans les Amants chevaleresques. Voici une photo d’elle dans ce rôle (la photo vient d’ici) :
huang rong_wei qiuhuaC’est Kong Lin (孔琳 [kǒng lín]) qui est chargée d’interpréter Huang Rong dans l’adaptation de 2006. Cette actrice née en 1969 à Hangzhou est une habituée des seconds rôles dans les séries télévisées et films chinois. Elle s’est également essayée, sans grand succès, à la chanson.
Sa prestation dans les Amants chevaleresques a été jugée correcte, mais on lui a reproché son trop grand sérieux, et son manque de vivacité. Voici Kong Lin sous les traits de Huang Rong (source : ici) :
huang rong_kong linEnfin, dans l’adaptation la plus récente, le rôle de Huang Rong est interprété par Yang Mingna (杨明娜 [yáng míngnà]), qui n’a apparemment tourné que pour le petit écran. Elle avait interprété An Xiaohui (安小慧 [ān xiǎohuì]) dans la version de 2000 de The Sword Stained with Royal Blood, ainsi que le rôle de Ning Zhongze (宁中则 [níng zhōngzé]) dans l’adaptation de 2013 de The Smiling, Proud Wanderer (《笑傲江湖》 [xiàoào jiānghú]), deux autres romans de Jinyong.
Elle apporterait une allure tout à fait martiale à son personnage. La pose est en tout cas martiale, comme on le voit ici (la photo vient d’ici) :
huang rong_yang mingnaÀ l’occasion de l’épisode 7, nous parlerons d’un personnage à mon goût un peu trop falot des Amants chevaleresques : Gongsun Lü’e.

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s