Langue populaire et argotique : Quand on y est, c’est plus la même chose

Entendu récemment lors d’un débat sur l’actualité politique chinoise… L’un des interlocuteurs expliquait que le président chinois Xi Jinping n’avait vraiment pris conscience des réalités du pouvoir chinois qu’en accédant à son poste. Pour cela, il illustra son propos avec l’expression populaire que voici : 不当家不知柴米贵 [bù dāngjiā bùzhī cháimǐ guì].
当家 [dāngjiā] : être chef de famille (当 [dāng] est pris ici dans le sens de « commander, diriger »)
柴 [chái] : bois de chauffage
米 [mǐ] : riz cru décortiqué (par opposition à 稻 [dào] : paddy, riz sur pied, et à 饭 [fàn] : riz cuit)
« Quand on n’est pas chef de famille, on ne sait pas que le bois de chauffage et le riz sont chers. »
Cette expression s’utilise, comme dans le cadre du débat auquel je faisais allusion ci-dessus, pour décrire le fait qu’une personne n’appréhende vraiment une réalité que quand elle est aux commandes.

Publicités
Cet article, publié dans Langue populaire et argotique, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s