Néologismes : Le rêve chinois

À chaque dirigeant chinois qui accède au pouvoir, est associée une notion politique qui, si tout se passe comme prévu, sera rabâchée aux oreilles des Chinois pendant les dix années du « règne » du glorieux dirigeant. On a ainsi eu, à l’époque du Grand Timonier, la « pensée mao-zedong » (毛泽东思想 [máo zédōng sīxiǎng]), puis les « théories de Deng Xiaoping » (邓小平理论 [dèng xiǎopíng lǐlùn]), ou encore la « triple représentation » (三个代表 [sānge dàibiǎo], dont nous reparlerons sous peu) de Jiang Zeming, etc. L’avènement de Xi Jinping ouvre une nouvelle ère : celle du « rêve chinois » (中国梦 [zhōngguómèng]). Cette expression est bien entendue clonée sur le célèbre « rêve américain » (美国梦 [měiguómèng]), si cher aux sujets de l’Oncle Sam.
Le but quotidien des Chinois de tous âges et de tous poils est désormais, du moins qui ceux qui reconnaissent l’évidente infaillibilité du glorieux Parti, de définir exactement la teneur de ce « rêve chinois » qui, nous n’en doutons pas, apportera au peuple de l’Empire du Milieu, voire au-delà, un bonheur et une prospérité sans bornes…
Si vous voulez savoir par le détail ce que recouvre cette théorie politique, je vous invite à lire ici l’article idoine (et fort ennuyeux) de Baidu.

Publicités
Cet article, publié dans Néologismes, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s