Rien à voir : Dostoïevski

J’ai redécouvert il y a peu l’écrivain russe Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski (费奥多尔·米哈伊洛维奇·陀思妥耶夫斯基 [fèiàoduō’ěr mǐhāyīluòwéiqí tuósītuǒyēfūsījī]) en relisant l’un de ses romans les plus fameux : Les Frères Karamazov (《卡拉马佐夫兄弟》 [kǎlāmǎzuǒfū xiōngdì]). Ce roman, que je n’avais pas relu depuis l’adolescence, m’a paru tellement puissant que j’ai décidé de lui consacrer, ainsi qu’à son auteur, quelques billets sur Sinoiseries, d’autant plus que la littérature russe est probablement la littérature étrangère la mieux connue en Chine, et peut constituer un sujet de conversation intéressant avec vos amis chinois.
Je commence par parler de Dostoïevski et de son œuvre. (Je m’appuie surtout sur la page en chinois que Wikipedia consacre ici à cet écrivain, ainsi que sur celle de Baidu, ici.)
Dostoïevski est l’un des écrivains russes majeurs du XIXème siècle ; il est cité au même niveau que des auteurs tels que Léon Tolstoï (列夫·托尔斯泰 [lièfū tuōěrsītài]) ou Tourgueniev (屠格涅夫 [tūgénièfū]). Il a eu une vie des plus difficiles, l’histoire de son œuvre est des plus complexes, et il est certainement l’un des écrivains russes les plus tourmentés.
Le romancier est né en 1821 à Moscou (莫斯科 [mòsīkē]). Son père, médecin militaire (军医 [jūnyī]), décède en 1839. On dit que le père de Dostoïevski fut assassiné par des serfs (农奴 [nóngnú) qu’il maltraitait. Certains spécialistes disent que ce père eut une grande influence sur l’écrivain, qui se serait inspiré de certains traits de la figure paternelle pour construire le personnage du père dans Les Frères Karamazov.
Dostoïevski entre à l’École du génie militaire Nicolas (尼克拉耶夫斯基军事工程学校 [nígǔlāyēfūsījī jūnshì gōngchéng xuéxiào] ; 工程学 [gōngchéngxué] : ingénierie ou (dans le domaine militaire) génie ; 工程兵 [gōngchéngbīng] : génie (arme de l’armée de terre)) à Saint-Pétersbourg (圣彼得堡 [shèngbǐdébǎo], ou plus simplement 彼得堡 [bǐdébǎo]).
Dostoïevski souffrait d’épilepsie (癫痫 [diānxián]), maladie qui ne le quitta pas toute sa vie. C’est de sa propre expérience de cette maladie que l’écrivain s’est inspiré pour dépeindre un autre personnage des Frères Karamazovi : Smerdiakov (斯麦尔佳科夫 [sīmài’ěrjiākēfū] ou 斯乜尔加科夫 [sīmiē’ěrjiākēfū] selon les traducteurs), ainsi que le personnage du Prince Mychkine (梅什金公爵 [méishíjīn gōngjué]) dans L’Idiot (《白痴》 [báichī]).
Pendant ses études à l’Académie militaire, Dostoïevski découvre de grands écrivains européens tels que Shakespeare (莎士比亚 [shāshìbǐyà]), Pascal (帕斯卡尔 [pàsīkǎěr]) ou encore Victor Hugo (维克多·雨果 [wéikèduō yǔguǒ]). Il traduit même en 1843 le roman Eugénie Grandet (《欧也妮·葛朗台》 [ōuyění gélángtài]) de Balzac (巴尔扎克 [bāěrzákè]). Cet auteur aura une influence importante sur certaines de ses œuvres.
En 1842, Dostoïevski est nommé lieutenant (中尉 [zhōngwèi]), et obtient son diplôme de l’Académie militaire en 1843. Mais il démissionne dès 1844 pour se consacrer entièrement à l’écriture. Il avait fait la connaissance en 1840 de l’écrivain russe Nekrassov (涅克拉索夫 [nièkèluǒfū]), qui l’avait encouragé à écrire. Et c’est sous ses encouragements qu’il débute en 1844 l’écriture de son premier romans, Les Pauvres Gens (《穷人》 [qióngrén]), qui est publié en 1846. Parmi ceux qui soutiennent alors sans réserve le jeune écrivain se trouve Belinski (别林斯基 [biélínsījī]), l’un des plus grands critiques littéraires russes du XIXème siècle, qui s’écrie que la Russie a trouvé son nouveau Gogol (果戈理 [guǒgēlǐ]). Agé à peine de 24 ans, Dostoïevski devient, après la parution des Pauvres Gens un écrivain extrême connu en Russie.
À partir de 1847, l’écrivain s’intéresse au socialisme utopique (空想社会主义 [kōngxiǎng shèhuìzhǔyì]) et fréquente notamment le cercle de Petrachevski (彼得拉舍夫斯基小组 [bǐdélāshèfūsījī xiǎozǔ]), qui s’oppose au tsar (沙皇 [shāhuáng]) Nicolas Ier (尼古拉一世 [nígǔlā yīshì]. Mais en avril 1849, il est arrêté avec les autres membres du cercle Petrachevski.
Nous verrons ce qu’il advint de Dostoïevski dans un prochain billet.
(Ci-dessous, le portrait de Dostoïevski en 1876. L’image vient de la page en français Dostoïevski de Wikipedia.)
Dostoevskij_1876

Publicités
Cet article, publié dans Divers, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s