Histoires de Chine : La guerre sino-japonaise de 1894-1895

Je lisais dernièrement un article publié le 25 juillet 2014, à l’occasion du 120ème anniversaire du déclenchement de la guerre sino-japonaise de 1894-1895 (les historiens chinois datent le déclenchement de cette guerre du 25 juillet 1894), appelée en chinois 甲午战争 [jiǎwǔ zhànzhēng], 甲午 [jiǎwǔ] correspondant, dans le calendrier chinois traditionnel, à l’année 1894. Le cycle traditionnel chinois comporte 60 ans, et 2014 correspond donc à deux cycles complets. À l’occasion de ce triste anniversaire, le président Xi Jinping a déclaré la profonde tristesse qu’il ressent en pensant à ce tragique épisode de l’histoire de Chine.
En juin 1894, une armée rebelle connue sous le nom coréen de Donghak (en chinois 东学党 [dōngxuédǎng]) se met en marche en direction de Séoul (首尔 [shǒu’ěr], ou 汉城 [hànchéng]). Le gouvernement coréen sollicite l’aide du gouvernement chinois pour contrer la rébellion paysanne. Le gouvernement chinois, conformément aux dispositions du Traité sino-japonais de Tianjin (《中日天津体条约》 [zhōngrì tiānjīn tiáoyuē]) signé en 1885, informe le gouvernement japonais de l’envoi de troupes chinoises en Corée. Quelque 4000 soldats japonais débarquent alors en Corée.
La Corée fait traditionnellement partie de l’ère d’influence de la Chine, mais la Chine des Qing, en état de faiblesse, est contrainte d’entamer avec le Japon des discussions concernant le statut de la péninsule coréenne.
En juillet 1894, le Japon réunit une flotte en vue de la guerre qui se prépare. Les troupes japonaise entrent à Séoul le 23 juillet, déposent l’empereur de Corée, et mettent en place un gouvernement pro-japonais qui dénonce tous les traités précédemment signés entre la Chine et la Corée et autorise les troupes japonaises à expulser se trouvant en Corée.
Les armées japonaise et chinoise s’affrontent le 28 juillet à Asan (牙山 [yǎshān]). Les troupes chinoises, défaites, s’enfuient vers Pyongyang (平壤 [píngrǎng]), et la flotte chinoise est détruite par la flotte japonaise dans la baie d’Asan.
Le 1er août, la guerre est officiellement déclarée entre la Chine et le Japon. Les troupes chinoises, repliées sur le fleuve Yalu (鸭绿江 [yālùjiāng]) sont à nouveau défaites. Cette victoire permet aux Japonais de s’emparer de Port-Arthur (旅顺口 [lǚshùnkǒu]) et de la péninsule du Liaodong (辽东半岛 [liáodōng bàndǎo]).
L’armée japonaise pénètre en Mandchourie en octobre 1894. Après plusieurs victoires militaires, à l’occasion desquelles les armées japonaises s’emparent de l’archipel des Pescadores (澎湖群岛 [pénghú qúndǎo], archipel des Penghu) et de Taiwan.
Le 17 avril 1895, la Chine est contrainte de signer avec le Japon un traité inégal (不平等条约 [bùpíngděng tiáoyuē]), connu sous le nom de Traité de Shimonoseki (《马关条约》 [mǎguān tiáoyuē]), selon les termes duquel la Chine reconnaît l’indépendance de la Corée, et cède au Japon les Pescadores et l’île de Taiwan. Ces îles ne retourneront dans le giron chinois qu’en 1945, après la défaite du Japon.
Cette guerre marque l’échec complet de la politique du mouvement d’auto-renforcement (自强运动 [zìqiáng yùndòng], ou 洋务运动 [yángwù yùndòng]). Elle marque aussi la fin de la domination régionale de la Chine en Asie Orientale, et l’essor du Japon, qui voit là le triomphe de la restauration de Meiji (明治维新 [míngzhì wéixīn]), qui a commencé au Japon pendant les années 60 du dix-neuvième siècle.
Cette guerre et le traité qui en a découlé sont restés dans la mémoire des Chinois comme un affront, et font partie des contentieux que la Chine contemporaine a avec le Japon.
L’article évoqué au début de ce billet est disponible ici.
Je vous invite également à lire les billets en français et en chinois que Wikipedia consacre à cette guerre.
Ci-dessous, des colonnes de prisonniers des Qing à l’époque de la guerre sino-japonais de 1894-1895 (l’image vient d’ici) :
prisonniers_jiawu

Publicités
Cet article, publié dans Histoires de Chine, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s