Intermède musical : Lettre d’amour impitoyable, Power Station (动力火车)

J’écoutais il y a quelques jours l’une des dernières chansons interprétées, assez joliment d’ailleurs, par Chhay Virakyuth, jeune chanteur cambodgien parmi les plus populaires aujourd’hui en terre khmère. Le titre khmer de la chanson signifie « J’ai moins d’argent que lui », je vous invite à l’écouter ici.
La musique me semblait étrangement familière, et pour cause, c’est en fait la musique d’une chanson intitulée en chinois 《无情的情书》 [wúqíngde qíngshū] (littéralement « une lettre d’amour impitoyable »), chantée en 1997 par le groupe taiwanais Power Station (动力火车 [dònglì huǒchē]). La musique est de Li Tianjian (李天健 [lǐ tiānjiàn]).
Concernant la chanson, je vous invite à lire ici l’article qu’y consacre Baidu (l’article en question donne les paroles).
Concernant le groupe Power Station, la version anglaise de Wikipedia propose un article succinct (ici).
La vidéo de la chanson en chinois est aussi disponible sur Youtube, voir ci-dessous :

Publicités
Cet article, publié dans Chansons, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s