Traduction scientifique et technique : Recyclage des sources radioactives usagées

Au planning de ma matinée de mercenaire de la langue chinoise aujourd’hui : la traduction d’un accord succinct ayant trait au recyclage de sources radioactives usagées entre deux sociétés travaillant en Chine. Pour des questions de confidentialité, je ne vous donne pas le texte de l’accord, mais c’est tout de même une bonne occasion pour publier sur Sinoiseries un peu de vocabulaire technique (cela faisait longtemps…)
L’une des parties de l’accord est un fabricant d’épaissimètres (测厚仪 [cèhòuyì] : 测 [cè], mesurer, comme dans 测量 [cèliàng] ; 厚 [hòu], épaisseur, comme dans 厚度 [hòudù], 仪 [yí] appareil, instrument, comme dans 仪器 [yíqì] ). Un épaissimètre est un appareil de mesure qui sert notamment à mesurer l’épaisseur de couches de peinture, par exemple (voir ici). C’est en traduisant cet accord que j’apprends que ces appareils ont besoin pour remplir leur emploi d’une source radioactive (放射源 [fàngshèyuán] ; 放射 [fàngshè] rayonner, rayonnement ; 源 [yuán], source, au propre comme au figuré, comme dans le mot 源泉 [yuánquán], qui désigne une source d’eau).
Les sources radioactives ont une durée de vie limitée (le texte chinoise parle de durée limite d’utilisation 使用期限 [shǐyòng qīxiàn]), et lorsque cette durée de vie est atteinte, elles doivent faire l’objet d’une récupération (回收 [huíshōu] ; le terme exact pour « recyclage » est plutôt回收利用 [huíshōu lìyòng]). Le texte précise en outre la nature des nucléides (核素 [hésù] ; 核 [hé] signifie noyau, on retrouve ce sinogramme dans 核能 [hénéng], énergie nucléaire, par exemple ; 素 [sù] signifie substance, élément, comme dans 化学元素 [huàxué yuánsù] : élément chimique ; j’ai été tenté de traduire par « isotope », mais en chinois, appelle les isotopes 同位素 [tóngwèisù]) concernées par cet accord, ainsi que leur activité (活度 [huódù]), exprimée en milli-curies (mCi, en chinois 毫居里 [háojūlǐ], 毫 [háo] correspond à notre préfixe « milli », comme dans millimètre 毫米 [háomǐ] ; 居里 [jūlǐ] est la transcription phonétique du patronyme Curie et le nom de l’unité de mesure de la radioactivité).
La règlementation prévoit que, lorsqu’une source radioactive atteint sa fin de vie (lorsqu’elle est périmée : 废旧 [fèijiù]), il convient de procéder à la récupération et au traitement des déchets (废物回收处置 [fèiwù híshōu chǔzhì] ; 废物 [fèiwù] : déchet). En Chine, ce type de déchet doit être soit envoyé dans un organisme de stockage (存贮 [cúnzhù]) ayant reçu pour cela un agrément (资质 [zīzhì]) : qualification), soit renvoyé au fabricant. Mais tous les cas, le traitement appliqué à ces déchets sous haute surveillance doit faire l’objet d’une déclaration auprès des autorités locales, i.e. la Direction de la protection de l’environnement (环保局 [huánbǎojú] ; 环保 est l’abréviation de 环境保护 [huánjìng bǎohù ] ; 局 [jú], que je traduis habituellement par « direction », indique un organisme de niveau municipal – l’organisme équivalent au niveau provincial est appelé 厅 [tīng] : la Direction provinciale de la protection de l’environnement du Jiangsu est appelée 江苏省环保厅 [jiāngsūshěng huánbǎotīng]).
Pour en savoir un peu plus sur les déchets nucléaires 核废物 [héfèiwù] en chinois, je vous invite à lire ici la page que Baidu y consacre.
PS : le mot 废物 [fèiwù] est aussi utilisé comme insulte adressée à quelqu’un qui brille par son inutilité ou/et son incompétence.

Publicités
Cet article, publié dans Vocabulaire scientifique et technique, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s