Histoires de Chine : L’eunuque aux trois trésors explore les mers occidentales (5) : Zheng He en Amérique (entre autres)

(Les quatre premiers épisodes de cette série sont disponibles ici : 1, 2, 3, 4.)
En 2002, Gavin Menzies, ancien officier sous-marinier de la flotte de sa gracieuse majesté britannique, publiait un livre qui allait connaître un succès mondial et faire couler beaucoup d’encre, intitulé 1421: The Year China Discovered the World, publié en français en 2007 sous le titre de 1421 : L’année où la Chine a découvert l’Amérique, et publié en chinois, d’abord en 2003 à Taiwan, puis en 2005 en Chine continentale, sous le titre de 《1421中国发现世界》 [1941 zhōngguó fāxiàn shìjiè]. D’après Wikipedia, « Par des recherches (cartographiques, archéologiques, traces et épaves trouvées sur le terrain, etc.), et grâce à son expérience de marin, il tend à démontrer que la Chine a organisé de grandes expéditions maritimes entre 1421 et 1423 qui ont conduit plusieurs navigateurs chinois à découvrir et commercer avec l’Inde, l’Afrique ou l’Arabie mais aussi à découvrir les côtes de l’Australie, de l’Amérique et de l’Antarctique. Selon Menzies, les Européens ont par la suite pu disposer d’informations chinoises recueillies pendant ces expéditions, principalement des cartes marines, avant les Grandes Découvertes. » (Nous reviendrons sur l’expédition européenne un tout petit peu plus tard.)
Cette découverte de l’Amérique par les Chinois serait bien entendu la conséquence directe des expéditions maritimes de l’eunuque navigateur Zheng He, dont une partie de la flotte serait allée jusqu’en Amérique. Cette thèse, flattant l’orgueil patriotique des Chinois, dont certains n’hésitent pas à affirmer que leurs ancêtres ont à peu près tout découvert et inventé (citons pêle-mêle : la pizza, l’Amérique, l’Antarctique, le football, l’Australie…), a reçu un écho important en Chine, où les articles soutenant cette thèse se sont multipliés. J’ai pu ainsi lire sur le blog d’un collectionneur hongkongais qu’il avait trouvé dans un marché aux puces une carte ancienne montrant clairement la position de l’Amérique, ou sur celui d’une biologiste, un article expliquant que de nombreuses espèces animales indigènes du continent américain étaient présentes en Chine dès le milieu du XVème siècle, et qu’elles ne pouvaient avoir été ramenées que par les navigateurs des flottes de Zheng He.
La thèse de Menzies a été démontée par tous les historiens sérieux. Il faut dire que ce qui est aussi un peu gênant, c’est qu’aucun des récits de voyage qui donnent des informations sur les lieux visités par les différentes expéditions, pas plus que les annales historiques chinoises, qui donnent les noms des lieux où se rendirent Zheng He et/ou ses subordonnés, ne mentionne peu ou prou l’Amérique, le Pôle Nord ou l’Australie. Certains historiens ont même cru bon de devoir consacrer un site entier ou démontage des théories de l’ancien sous-marinier ! (Voir ici, en anglais.)
Mais le filon devait être trop bon, car Menzies a récidivé en publiant en 2008 un second livre, intitulé 1434: The Year a Manificent Chinese Fleet Sailed to Italy and Ignited the Renaissance, dans lequel il explique qu’une flotte chinoise (toujours dans le cadre des expéditions de Zheng He) serait venu mouiller l’ancre au large de Tarente, et aurait permis le déclenchement de la Renaissance européenne en apportant de la technologie que les Européens n’avaient pas. Ladite flotte serait passée de la Mer Rouge en Méditerranée en empruntant une version primitive du « canal de Suez »… Mais la ficelle était un peu grosse, et ce second ouvrage n’a pas rencontré le succès du premier. Sur Menzies et son œuvre, je vous invite à lire ici l’article en anglais de Wikipedia.
Ci-dessous, une photo de la couverture de la traduction chinoise de 1421… (l’image vient d’ici).
Il me reste encore, au sujet de Zheng He, à vous faire part d’une découverte extraordinaire : Zheng He était Cambodgien ! J’en ai la preuve formelle, et je le démontrerai au prochain (et dernier) épisode de cette série.
1421

Publicités
Cet article, publié dans Histoires de Chine, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s