Idiotismes : Il faut laisser à la poussière le temps de s’accumuler

En chinois, lorsque l’on veut dire que, après de multiples changements ou bouleversements, une situation se stabilise enfin et prend sa configuration définitive, on prend l’image de la poussière qui atterrit quelque part et qui se fixe. On dit : 尘埃落定 [chén’āi luòdìng]. On utilise aussi ce quadrisyllabe pour décrire un évènement dont l’issue était incertaine, et dont on connaît enfin l’aboutissement.
Le mot 尘埃 [chén’āi] est à peine un peu moins courant que 灰尘 [huīchén], il signifie lui aussi « poussière ». Ici, 落 [luò] signifie simplement « tomber », et 定 [dìng], « se fixer »
Nous verrons avec le proverbe suivant pourquoi ne pas faire d’enfant est une faute impardonnable !

Publicités
Cet article, publié dans Idiotismes, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s