Chinoiseries : Troncs célestes et rameaux terrestres

Quiconque a fait un peu de chinois a remarqué que, dans les classement, il arrive fréquemment que l’on utilise, en guise de numérotation 甲、乙、丙、丁, au lieu de 1, 2, 3, 4, ou de A, B, C D.
甲、乙、丙、丁 sont les quatre premiers des dix « troncs célestes » (天干 [tiāngān]). La liste complète est la suivante :
甲 [jiǎ] ; 乙 [yǐ] ; 丙 [bǐng] ; 丁 [dīng] ; 戊 [wù] ;己 [jǐ] ; 庚 [gēng] ; 辛 [xīn] ; 壬 [rén] ; 癸 [guǐ]
Il est fréquent, surtout dans les documents officiels taïwanais, de trouver ces caractères utilisés dans les numérotations de paragraphes, par exemple. Les documents officiels taïwanais rechignent en effet à utiliser les chiffres arabes et les chiffres romains, ou les lettres de l’alphabet latin, lorsqu’il s’agit de numéroter des éléments. Par comparaison, la Chine populaire est plus « ouverte », et l’utilisation des chiffres arabes et des lettres de l’alphabet courant dans les numérotations de paragraphes est tout à fait habituelle.
Il me semble que l’on peut établir un parallèle entre l’utilisation des « troncs célestes » et l’utilisation chez nous des chiffres romains.
Les caractères qui désignent ces troncs célestes sont également utilisés dans leur sens « numéral » dans diverses appellations. Par exemple, les hépatiques A, B, C, D, E, F et G sont appelées en chinois respectivement 甲型、乙型、丙型、丁型、戊型、己型 et 庚型肝炎 (肝炎 [gānyán] signifie « hépatite »).
Autre exemple : le Tribunal militaire international pour l’Extrême-Orient (TMIEO, 远东国际军事法庭 [yuǎndōng guójì jūnshì fǎtíng]), créé en janvier 1946 pour juger les grands criminels de guerre japonais de la seconde Guerre Mondiale, distingue trois classes de criminels de guerre : A, B et C. Cette classification est rendue en chinois par 甲级、乙级、丙级战犯 (战犯 [zhànfàn], abréviation de 战争罪犯 [zhànzhēng zuìfàn], signifie « criminel de guerre ») (pour le TMIEO, voir ici la page de Wikipedia en français).
Les exemples de ce type sont très nombreux.
On voit donc de l’utilisation des « troncs célestes » est large.
En plus des troncs célestes, afin d’avoir une numérotation à deux « chiffres », répondant mieux aux besoins, les Chinois ont également inventé les « rameaux terrestres » (地支 [dìzhī]), qui sont au nombre de douze ! Les voici :
子 [zǐ] ; 丑 [chǒu] ; 寅 [yín] ; 卯 [mǎo] ; 辰 [chén] ; 巳 [sì] ; 午 [wǔ] ; 未 [wèi] ; 申 [shēn] ; 酉 [yǒu] ; 戌 [xū] ; 亥 [hài]
En combinant troncs terrestres et rameaux terrestres (notez la désignation générique : 天干地支 [tiāngān dìzhī]), on obtient au total soixante combinaisons possibles (je vous épargne la liste complète, je donnerai ci-dessous une adresse de page web où vous pourrez les trouver). Ces soixante combinaisons servent de système de numérotation. Cette numérotation sert le plus souvent à indiquer de façon précise, à la minute près, une date, comme par exemple une date de naissance. La date de naissance désignée dans ce système de numérotation est appelée « huit caractères de la date de naissance » (生辰八字 [shēngchén bāzì]) : deux caractères pour l’année (un tronc et un rameau, appelés 年干 [nián’gān] et 年支 [niánzhī] ; l’ensemble est qualifié de « colonne de l’année » 年柱 [niánzhù]), deux pour le mois (月干 [yuègān] et 月支 [yuèzhī], qui forment la « colonne du mois » 月柱 [yuèzhù]), deux pour le jour (日干 [rìgān] et 日支 [rìzhī], qui constituent la « colonne du jour » 日柱 [rìzhù]), et enfin deux pour l’heure et les minutes (时干 [shígān] et 时支 [shízhī], qui donnent la « colonne de l’heure » 时柱 [shízhù]).
Les « huit caractères de la date de naissance » sont utilisés par tout devin chinois qui se respecte, soit pour prédire l’avenir d’une personne soit, et c’est presque systématique à Taïwan, pour vérifier la compatibilité de jeunes gens qui projettent de s’unir par le mariage. Notez que sur de nombreux éphémérides chinois, les dates sont données aussi bien dans le calendrier occidental que dans le calendrier chinois.
Pour les historiens, ce système de numérotation est absolument essentiel, car dans la Chine impériale, les années étaient numérotées grâce à ce système ! Des règles de calcul permettent d’établir exactement l’année correspondant à une date donnée avec un tronc terrestre et un rameau céleste (à soixante années près, cependant). Cependant, le plus simple est de consulter directement l’une des nombreuses tables de correspondance disponibles sous forme imprimée et, maintenant, sur Internet. Dans l’histoire de Chine, certaines années sont très, très connues sous leur appellation en troncs célestes et rameaux terrestres, comme par exemple l’année 1911, qui est l’année de la « révolution xinhai » 辛亥革命 [xīnhài gémìng] (IMHO, traduire ce terme par « révolution xinhai » est une absurdité, puis 辛亥 [xīnhài] signifie tout simplement « 1911 ». Sauf si l’on veut être exotique à tout prix, 辛亥革命 doit se traduire tout simplement par « révolution de 1911 »).
Notez enfin que ce système de numérotation est ancien, puisqu’on fait remonter la date de son invention à l’époque quasi-légendaire de la dynastie des Xia (夏朝 [xiàcháo], à peu près entre le XXIe et le XVIe siècles avant l’ère chrétienne).
Quelques références si vous voulez en savoir un peu plus sur ce sujet :
Article en chinois, sur Wikipedia, consacré aux « huit caractères de la date de naissance » : ici
Une page donnant : la liste des troncs, des rameaux et de leurs combinaisons, les correspondances des années numérotées avec ce système et des années du calendrier occidental (à partir de 1624 et jusqu’en 2043), la correspondance entre les rameaux terrestres et les signes du zodiaque chinois, les dates (dans le calendrier occidental) du début des années du calendrier chinois de 1900 à 1959, etc. : ici. (Attention, apparemment cette page ne s’ affiche par correctement avec Firefox, utiliser plutôt MS Explorer.)

Advertisements
Cet article, publié dans Chinoiseries, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s