Caractères (169/4570) : 信/伩

Le sinogramme 信 se prononce essentiellement [xìn], compte au total 9 traits et se classe sous la « clé de l’homme debout » (亻). (Pour 伩, je vous donne rendez-vous à la fin de ce billet.)
信 peut avoir en chinois moderne les significations suivantes :
1. être honnête, ne pas tromper, comme dans 信用 [xìnyòng] : crédit, confiance ;
2. croire, ne pas douter de, comme dans 信任 [xìnrèn] : faire confiance, avoir confiance ;
3. croire (dans le sens religieux du terme). On retrouve ce sens dans un mot tel que 信徒 [xìntú] : fidèle (d’une religion), croyant ;
4. information, nouvelle, comme dans 信息 [xìnxī] : information, donnée (dans le sens informatique du terme), message ;
5. lettre, missive, comme dans 信笺 [xìnjiàn] : lettre, courrier ;
6. sans contrainte, de façon désinvolte, comme dans 信步 [xìnbù] : (marcher) à l’aveuglette, sans but ;
7. (s’utilise parfois en lieu et place de 芯 [xìn], dans le sens de « partie centrale d’un objet », etc.) ;
8. Xin, patronyme chinois, pas très commun.
信 peut encore se prononcer (rarement) [shēn] lorsqu’il est utilisé à la place du sinogramme 伸, dans les sens de « s’allonger » ou de « s’exprimer ».
Disons maintenant quelques mots du sinogramme 伩, prononcé [xìn] (clé de l’homme debout, six traits au total). Ce caractère est une graphie simplifiée de 信. Peut-être l’ignorez-vous, mais il y a eu plusieurs projets successifs de simplification de la graphie des caractères chinois. La premier projet, appelé 汉字简化方案 [hànzì jiǎnhuà fāng’àn] (projet de simplification des sinogrammes), lancé au début des années cinquante. C’est grâce à (ou « à cause de », c’est comme vous voulez) ce programme que la Chine continentale utilise aujourd’hui la graphie simplifiée de certains caractères. En 1977, dans la foulée de la Révo. Cul., a été lancé un « second projet de simplification des sinogrammes » (第二次汉字简化方案 [dìèrcì hànzì jiǎnhuà fāng’àn], en abrégé 二简化 [èrjiǎnhuà], ou 二简 [èrjiǎn]) ; ce projet proposait une nouvelle vague de simplification d’un certain nombre de sinogrammes. La « second simplification » a été abandonnée, car jugée comme excessive. Le caractère 伩 faisait partie de cette seconde vague de simplification ; si le projet avait été adopté, il aurait remplacé le sinogramme 信. Je note cependant avec un soupçon renforce d’ironie, que j’ai vu utilisé, à plusieurs reprises, le sinogrammes 伩, certes pas dans des textes imprimés, mais dans des textes manuscrits, et c’est le comble, non par de jeunes écervelés incultes ayant eu le cerveau lessivé par la propagande sino-communiste, mais chez des Taïwanais, qui se présentaient par ailleurs comme d’ardents défenseurs de la graphie traditionnelle des sinogrammes…
(Vous trouverez plus d’infos sur le premier et second projet de simplification des sinogrammes respectivement ici et ici.)
重 sera le sujet du billet 170.

Publicités
Cet article, publié dans Caractères, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s