Caractères (167/4566) : 车/車

À l’est du détroit de Formose, nombreux sont ceux qui rejettent en bloc et en détails la simplification des sinogrammes imposée par ces « communistes ignares qui ont usurpé le pouvoir à Pékin ». Outre les considérations purement esthétiques, l’un des principaux arguments avancés est que cette simplification, loin de faciliter l’apprentissage de l’écriture chinoise, rend en réalité cet apprentissage plus difficile en empêchant l’analyse étymologique, qui a elle des vertus mnémotechniques.
Pour preuve, on peut citer le caractère 车.
Ce caractère s’écrivait à l’origine de la façon suivante :
che_jiaguwen
Ce pictogramme représente un char, avec son arbre reliant les deux roues, la caisse, le timon…
Cette graphie a ensuite été simplifiée (remarquons au passage que la simplification des sinogrammes n’est pas une invention des communistes) pour donner ceci :
che_xiaozhuan
Cette graphie-là est très proche de la graphie « traditionnelle » : 車. Évidemment, la graphie simplifiée 车 rend difficile l’analyse étymologique. Mais signalons tout de même que cette dernière graphie n’est pas du tout une invention des autorités linguistiques sino-populaires, puisqu’elle est déjà présente dans la calligraphie ancienne (voir ici quelques illustrations).
Bref, à mon humble avis, protester contre la simplification des sinogrammes en avançant des arguments fallacieux ne joue pas en faveur de la thèse « révisionniste » de la « bande à Tchiang »….
Mais trêve de discussions stériles, intéressons-nous à l’aspect purement linguistique de 车/車.
车 est un radical, dit du « véhicule ». Il compte 4 traits dans sa version simplifiée, 7 dans sa version traditionnelle. Il se prononce principalement « chē », mais peut aussi se prononcer « jū », quand, et uniquement quand, il est le nom d’une pièce du jeu d’échecs chinois (le nom de cette pièce est traduit en français par « chariot », c’est l’équivalent de la « tour » du jeu d’échecs que nous connaissons en Occident.)
Prononcé [chē], 车 a les significations suivantes :
1. véhicule terrestre doté de roues : 汽车 [qìchē] : voiture automobile ; 自行车 [zìxíngchē] : bicylette ; 火车 [huǒchē] : train, etc.;
2. machine actionnée à l’aide d’une roue, comme le 纺车 [fǎngchē] : rouet ; 水车 [shuǐchē] : noria ;
3. puiser de l’eau à l’aide d’une noria : 车水 [chēshuǐ] (attention de ne pas confondre avec 吃水 [chīshuǐ] : tirant d’eau) ;
4. machine tournante, comme 车床 [chēchuáng] : tour ;
5. usiner une pièce à l’aide d’un tour ;
6. (dialectal) se retourner ;
7. Che, patronyme chinois
C’est à 全 que sera consacré l’épisode 168.

Publicités
Cet article, publié dans Caractères, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s