Bibliographie : Le Septième Jour, Yu Hua

Yu Hua (余华 [yú huá]) est né en 1960 à Hangzhou (杭州 [hángzhōu]), dans la province du Zhejiang. Il est parmi les écrivains contemporains parmi les plus populaires en Chine aujourd’hui.
Son dernier roman, Le Septième Jour (《第七天》 [dìqìtiān]), a été publié en juin 2013. Il a été diversement accueilli par la critique, certains lui reprochant une relation trop crue des misères de la société chinoise contemporaine, mais il a bénéficié d’un franc succès auprès du public.
Le roman raconte les sept jours qui suivent le décès d’un jeune homme, Yang Fei (杨飞 [yáng fēi]), mort dans une explosion qui a détruit un restaurant. Dans l’au-delà, le jeune homme, pour lequel personne n’a préparé de tombe, doit renoncer à la crémation qui permet aux personnes venant de mourir de « reposer en paix ». Il erre pendant sept jours, se remémore sa vie, rencontre des personnes qu’il connaissait de son vivant, et d’autres dont il a entendu parler par des articles dans les journaux.
Il raconte le destin tragique de ces personnes, et par ce biais dénonce des phénomènes sociaux que tout le monde en Chine connaît : depuis les hauts fonctionnaires et les riches qui, même après leur mort, se vantent de l’argent qui a été dépensé pour des tombes les unes les plus extravagantes que les autres, ou leurs urnes funéraires, jusqu’au scandale des jeunes Chinois qui, pour gagner un peu d’argent rapidement, vendent clandestinement un rein, en passant par les embryons issus des avortements forcés qui sont traités comme des « déchets médicaux » et jetés directement dans le fleuve, les conditions de vie dans les sous-sols pour les plus pauvres, les expropriations forcées, les fraudes au nombre de morts dans les accidents, ou encore les scandales alimentaires. Il faut savoir que tous les scandales relatés dans le roman sont réels ! Il ne s’agit en aucun cas de « licences poétiques » ni d’inventions de romancier, mais d’évènements qui provoqué des scandales retentissants en Chine ces dernières années.
Yu Hua n’a visiblement aucun égard pour le « politiquement correct », et dresse un portrait très noir de la société chinoise contemporaine et de ses manifestations les plus scandaleuses.
La langue du romancier est assez riche, mais le livre reste d’un accès assez facile. J’ai cru déceler parfois quelques traces de la langue chinoise telle qu’elle est pratiquée dans la région du Jiangnan.
Plusieurs œuvres de Yu Hua ont été traduites en français, dont Vivre ! (《活着》 huózhe) que nous avons cité dans un billet précédent, ou encore Brothers (《兄弟》 [xiōngdì]), qui est un autre de ses romans les plus connus. Wikipedia consacre un court article en français à cet écrivain (ici) ; vous trouverez une notice consacrée au Septième Jour sur Baike (ici).
diqitian - yu huaAuteur : 余华 [yú huá]
Titre : 《第七天》 [dìqītiān] (Le Septième Jour)
Roman en langue chinoise, 228 pages
Éditeur : New Star Press 新星出版社 [xīnxīng chūbǎnshè]
ISBN : 978-7-5133-1210-3

Publicités
Cet article, publié dans Bibliographie, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Bibliographie : Le Septième Jour, Yu Hua

  1. Ameth dit :

    Bonjour !
    j’aime beaucoup ton site !
    j’étudie le chinois et ça me fait vraiment plaisir de découvrir ce genre de blog : )

    Voilà ma critique que je me permet de partager d’ailleurs, elle porte sur l’une des oeuvres de Yu Hua « Brothers »
    http://plumedamethyste.wordpress.com/2014/05/23/yu-hua-brothers-analyse-livresque/

    Zaijian : )

    Ameth

    • pascalzh dit :

      Bonjour,
      Merci pour le compliment, et merci aussi pour le lien vers la critique de 兄弟 [xiong1 di4]. Je n’ai pas encore lu ce roman, mais il est dans la liste interminable des bouquins que j’ai à lire !
      Pascal

  2. Ping : Bibliographie : Yu Hua, Brothers | Sinoiseries

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s