Traduction scientifique et technique : Oncologie (suite, et encore un peu de vocabulaire médical)

J’ai livré aujourd’hui la traduction d’un nouveau compte-rendu de sortie d’hôpital (出院记录 [chūyuàn jìlù]) d’une patiente souffrant d’un cancer du sein. Bien que le sujet soit similaire à celui abordé lors d’un billet précédent (voir ici), les détails de la pathologie étant différents, le vocabulaire est également différent.
Le compte-rendu a été rédigé par un médecin du service d’oncologie (肿瘤科 [zhǒngliúkē]) d’un hôpital chinois.
La patiente souffrait d’un cancer canalaire infiltrant (浸润性导管癌 [jīnrùnxìng dǎoguǎn ái]) sur un sein, et les examens ont révélé la présence d’un fibrome (纤维肿瘤 [xiānwéi zhǒngliú], littéralement tumeur 肿瘤 [zhǒngliú] fibreuse 纤维 [xiānwéi]). La patiente avait déjà détecté une masse (肿块 [zhǒngkuàì]), et avait attendu deux ans avant de faire des examens qui ont révélé le cancer. La masse était palpable (可及 [kějí]), elle avait une texture (质地 [zhìdì]) dure. La patiente de ressentait pas de douleur à la pression (压痛 [yātòng]), et on n’a pas observé la présence de sécrétions (分泌物 [fēnmìwù]).
Une échographie (en chinois, échographie se dit 超声波检查 [chāoshēngbō jiǎnchá], littéralement « examen par ultrasons », mais tout le monde, y compris le personnel médical, dit B超, prononcé [bī chāo], et c’est d’ailleurs ce qui était inscrit sur le document que j’ai traduit) réalisée précédemment avait conclu à la présence d’un fibrome.
Une remarque sur le mot chinois que nous traduisons ici par « cancer du sein ». On dit en chinois 乳腺癌 [rǔxiàn ái], abrégé en 乳癌 [rǔ’á]. 乳腺 signifie littéralement « glande mammaire » (腺 [xiàn] signifie « glande » ; par exemple, les glandes lymphatiques sont appelées 淋巴腺 [linbāxiàn] ; les glandes exocrines sont appelées 外分泌腺 [wàifēnmì xiàn], les glandes endocrines, 内分泌腺 [nèifēnmì xiàn]). Le chinois dit donc plutôt « cancer de la glande mammaire », et non cancer du sein. Le sein proprement dit est appelé 乳房 [rǔfáng]. Le mot 乳房癌 [rǔfáng ái] existe, mais il est beaucoup moins employé que 乳腺癌.
Le médecin a pratiqué une chirurgie radicale (根治术 [gēnzhìshù]). Finalement, la patiente a dû subir un mastectomie (乳腺切除术 [rǔxiàn qiēchúshù]). Lors de l’intervention, on a découvert des nodules (结节 [jiéjié]).
À la sortie de l’hôpital, la plaie (切口 [qiēkǒu]) n’était pas douloureuse. On a conseillé à la patiente de subir une chimiothérapie et un traitement endocrine, et un suivi (随访 [suífǎng]) a été prescrit. Avaient également été prescrits des médicaments à prendre par voie orale (口服 [kǒufú] ; prendre un médicament, quelle que soit la voie, se dit 服药 [fúyào]).
Le compte-rendu indiquait que le traitement avait apporté une guérison (治愈 [zhìyù])

Publicités
Cet article, publié dans Vocabulaire scientifique et technique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Traduction scientifique et technique : Oncologie (suite, et encore un peu de vocabulaire médical)

  1. Myriam dit :

    « Cancer du temps » ? C’est là une maladie asexuée, il me semble 😉

  2. Stéphane dit :

    Bonjour Pascal, y a t’il un terme spécifique pour immunothérapie ou l’on utilise également le terme de 化疗?

    • pascalzh dit :

      Bonjour Stéphane,
      Il me semble que pour « immunothérapie », on dit en chinois 免疫治疗 [miǎnyì zhìliáo]. On retrouve 免疫 [miǎnyì] dans l’expression 免疫系统 [miǎnyì xìtǒng] : système immunitaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s