Chinoiseries : Provinces chinoises monosyllabiques

Vous êtes-vous jamais demandé à quoi correspondait l’unique sinogramme que l’on voit apparaître sur les plaques minéralogiques chinoises ? Ils indiquent la province (ou la municipalité autonome) dans laquelle le véhicule est immatriculé, certes, mais encore ?
Si vous vous êtes un tant soit peu intéressé à la langue chinoise classique, vous savez que le chinois classique est essentiellement monosyllabique : la plupart des mots sont écrits avec un caractère unique. Le chinois moderne lui, abhorre le monosyllabisme, car les homophonies parfaites sont si nombreuses que le monosyllabisme oral poserait des problèmes de compréhension insolubles. Cependant, à l’écrit, ce monosyllabisme du chinois moderne n’est pas absent, notamment lorsqu’il s’agit d’écrire les noms des provinces et municipalités autonomes. Pour ma part, j’y vois là un héritage du chinois classique, dans lequel les provinces, régions, villes et autres toponymes, sont le plus souvent désignés à l’aide d’un caractère unique. Je vous propose donc ici une liste des noms monosyllabiques des provinces chinoises. Notez que cette liste vous sera utile non seulement pour faire sensation en voiture en étant capable d’identifier au moindre coup d’œil la province d’origine du chauffard qui vous fait une queue de poisson, mais aussi pour la lecture de tous les jours, car ces monosyllabes toponymiques sont fréquemment utilisés dans les écrits du quotidien.
Ces monosyllabes ont le plus souvent une explication étymologique, mais sont aussi parfois des inventions modernes. Il en existe également pour de nombreuses villes ou régions, nous aurons probablement l’occasion d’en voir.
(Je tire ma liste principalement de la page de Baidu consacrée aux abréviations chinoises, ici. Je prévois de consacrer un prochain billet aux sigles et abréviations en chinois.)
Voici la liste des provinces et municipalités avec leurs monosyllabes :
北京市 [běijīngshì] : Municipalité de Beijing = 京 [jīng]
天津市 [tiānjīnshì] : Municipalité de Tianjin = 津 [jīn]
上海市 [shànghǎishì] : Municipalité de Shanghai = 沪 [hù]
重庆市 [chóngqìngshì] : Municipalité de Chongqing = 渝 [yú]
河北省 [héběishěng] : Province du Hebei = 冀 [jì]
河南省 [hénánshěng] : Province du Henan = 豫 [yù]
云南省 [yúnnánshěng] : Province du Yunnan = 云 [yún] (un autre nom monosyllabique courant, mais utilisé sur les plaques minéralogiques, est 滇 [diān])
辽宁省 [liáoníngshěng] : Province du Liaoning = 辽 [liáo]
黑龙江省 [hēilóngjiāngshěng] = Province du Heilongjiang = 黑 [hēi]
湖南省 [húnánshěng] : Province du Hunan = 湘 [xiāng]
安徽省 [ānhuīshěng] : Province de l’Anhui = 皖 [wǎn]
山东省 [shāndōngshěng] : Province du Shandong = 鲁 [lǔ]
新疆维吾尔自治区 [xīnjiāng wéiwú’ěr zìzhìqū] : Région Autonome Ouïghour du Xinjiang = 新 [xīn]
江苏省 [jiāngsūshěng] : Province du Jiangsu = 苏 [sū]
浙江省 [zhèjiāngshěng] : Province du Zhejiang = 浙 [zhè]
江西省 [jiāngxīshěng] : Province du Jiangxi = 赣 [gàn]
湖北省 [húběishěng] : Province du Hubei = 鄂 [è]
广西壮族自治区 [guǎngxī zhuàngzú zìzhìqū] : Région Autonome Zhuang du Guangxi = 桂 [guì]
甘肃省 [gānsūshěng] : Province du Gansu = 甘 [gān] (un autre monosyllabe courant pour la Gansu est 陇 [lǒng], mais ce caractère n’est pas utilisé sur les plaques minéralogiques)
山西省 [shānxīshěng] : Province du Shanxi = 晋 [jìn]
内蒙古省自治区 [nèiménggǔ zìzhìqū] : Région Autonome de Mongolie Intérieure = 蒙 [méng]
陕西省 [shǎnxīshěng] : Province du Shaanxi = 陕 [shǎn] (un autre nom monosyllabique courant est 秦 [qín], mais c’est le caractère 陕 que l’on voit sur les plaques minéralogiques)
吉林省 [jílínshěng] : Province du Jilin = 吉 [jí]
福建省 [fújiànshěng] : Province du Fujian = 闽 [mǐn]
贵州省 [guìzhōushěng] : Province du Guizhou = 贵 [guì] (autre nom : 黔 [qián], mais pas sur les plaques minéralogiques)
广东省 [guǎngdōngshěng] : Province du Guangdong = 粤 [yuè]
青海省 [qīnghǎishěng] : Province du Qinghai = 青 [qing]
西藏自治区 [xīzàng zìzhìqū] : Province Autonome du Tibet = 藏 [zàng]
四川省 [sìchuānshěng] : Province du Sichuan = 川 [chuān] (c’est le caractère 川 que l’on voit sur les plaques minéralogiques, mais le nom de cette province est aussi fréquemment abrégé en 蜀 [shǔ])
宁夏回族自治区 [níngxià huízú zìzhìqū] : Région Autonome Hui du Ningxia = 宁 [níng]
海南省 [hǎinánshěng] : Province de Hainan = 琼 [qióng]
香港特别行政区 [xiānggǎng tèbié xíngzhèngqū] : Zone Administrative Spéciale de Hong-Kong = 港 [gǎng]
澳门特别行政区 [àomén tèbié xíngzhèngqū] : Zone Administrative Spéciale de Macao = 澳 [ào]
台湾省 [táiwānshěng] : Province de Taiwan = 台 [tái] (Il n’y a bien entendu pas de véhicules taïwanais circulant en Chine continentale, donc avant que Taiwan ne rentre dans le giron chinois – que Dieu nous en préserve, dirais-je avec une majorité de Formosans – on n’est pas près de voir des plaques d’immatriculation portant le caractère 台 !)
Et puisque nous parlons de Taïwan, signalons que la République de Chine (中华民国 [zhōnghuá mínguó]), qui a précédé la République Populaire de Chine fondée en 1949, découpait le territoire chinois un peu différemment, et avait des provinces qui ont aujourd’hui disparu. Ces provinces portaient aussi des noms monosyllabiques, qu’il peut être utile de connaître si l’on lit des textes formosans, ou des textes historiques portant sur la période de 1911 à 1949. Voici donc quelques abréviations complémentaires (je ne reprends pas dans cette liste les provinces qui ont perduré jusqu’à nos jours et qui utilisent les mêmes noms monosyllabiques) :
绥远省 [suíyuǎnshěng] : Province du Suiyuan = 绥 [suǐ]
热河省 [rèhéshěng] : Province du Jehol = 热 [rè]
辽北省 [liáoběishěng] : Province du Liaobei = 洮 [táo]
安东省 [āndōngshěng] : Province de l’Andong = 安 [ān]
松江省 [sōngjiāngshěng] : Province du Songjiang = 松 [sōng]
合江省 [héjiāngshěng] : Province du Hejiang = 合 [hé]
察哈尔省 [cháhā’ěrshěng] : Province du Chahar = 察 [chá]
嫩江省 [nènjiāngshěng] : Province du Nenjiang = 嫩 [nèn]
兴安省 [xīng’ānshěng] : Province du Xing’an = 兴 [xīng]
西康省 [xīkāngshěng] : Province du Xikang = 康 [kāng]
Notez qu’une autre page de Baidu est entièrement consacrée aux noms abrégés des provinces (cette page est ici). C’est sur cette page que j’ai trouvé la liste des provinces nationalistes.
Je vous propose ci-dessous, pour le fun, la carte de Chine telle que j’ai eu l’occasion de la voir à plusieurs reprises à Taiwan. Cette carte vient d’ici. (Vous pouvez cliquer sur la carte pour l’agrandir.)
carte chine roc

Advertisements
Cet article, publié dans Chinoiseries, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s