Idiotismes : Cœur ouvert et esprit joyeux

Note : Je renonce finalement à intituler cette série « proverbes », car décidément, ce titre n’est pas adapté. J’emprunte le nouveau titre « Idiotismes » à Françoise Sabban, sinologue de renom, qui a publié en 1980 un travail intitulé justement Idiotismes quadrisyllabiques en chinois moderne, consacré aux locutions qui nous interpellent dans cette série. (Pour un compte-rendu relatif à ce travail, je vous invite à consulter ici un article des Cahiers de linguistique, sur le site Persée. Et je rappelle qu’un idiotisme n’est pas une expression idiote, ni même maladroite, mais que c’est une « forme linguistique propre à une langue donnée et qui ne possède pas de correspondant syntaxique dans une autre langue », dixit Larousse en ligne.)

Il existe en chinois de nombreuses expressions pour décrire l’état dans lequel on se trouve plongé lorsque l’on est proie au bonheur, à la gaieté, à la joie… Ainsi, Fan Zhongyan (范仲淹 fàn zhòngyān, 989-1052), mandarin de la dynastie des Song réputé pour sa probité et prosateur à ses heures, notant ses impressions à la suite de l’ascension d’une tour célèbre et décrivant son état d’esprit serein et joyeux, le fait en utilisant une expression en quatre caractères qui a encore cours de nos jours : 心旷神怡 [xīnkuàng shényí], littéralement « le cœur ouvert et l’esprit joyeux ».
旷 [kuàng] (en version traditionnelle 曠) signifie « ouvert », « dégagé » (pour l’humeur) ; 怡 [yí] est un caractère rare qui signifie « joyeux » (on le trouve par exemple employé dans le nom d’un jardin de Suzhou classé au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO sous le nom de « Jardin de l’Harmonie » : 怡园 yíyuán).
Si un jour vous vous trouvez seul au sommet d’une tour de guet de la Grande Muraille, baigné par les rayons du soleil matinal et printanier, le visage effleuré par une douce brise, et que vous vous sentez l’âme d’un poète, n’hésitez pas à glisser sans en avoir l’air un 心旷神怡 lorsque vous voudrez rendre compte de vos impressions (notez cependant que ce quadrisyllabe s’utilise plus volontiers à l’écrit qu’à l’oral).

Cet article, publié dans Idiotismes, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Idiotismes : Cœur ouvert et esprit joyeux

  1. Martine Sbolgi Guinet dit :

    bonjour. votre blog est une mine, à tel point que je l’ai indiqué à mes copines qui barbotent dans l’apprentissage de la langue et à mes lecteurs. Merci !
    Moi, ce qui m’intéresse, ce serait de trouver la traduction du texte qu’a écrit Fan Zhongyan au sujet de la tour de Yueyang (yueyanglou ji) , car j’ai une belle calligrahie le représentant, mais j’ai beau chercher partout sur le net, je ne trouve que le texte en chinois et pas sa traduction. Auriez vous une piste ? Xie xie ni !

    • pascalzh dit :

      Bonjour,
      J’ai trouvé le texte annoté du texte de Fan Zhongyan sur la tour de Yueyang (sur Baidu : http://baike.baidu.com/view/15258.htm)
      J’avais prévu dans mon prochain billet de la série « Jolis textes » de présenter le magnifique « Chant des regrets éternels » (长恨歌) de Bai Juyi (白居易), mais ce texte de Fan Zhongyan mérite aussi de figurer dans cette série.
      Je n’ai pas trouvé de traduction en français ni en anglais du texte de Fan Zhongyan. Je vais regarder le texte d’un peu plus près, et voir si je ne peux pas le traduire 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s