Langue populaire et argotique (8) : Noms d’oiseaux

Cela vient de me frapper il y a quelques jours : en français, pour parler d’insultes, on utilise aussi l’expression « noms d’oiseaux ». Or, il s’avère qu’en argot chinois, certains volatiles sont eux aussi malmenés : leurs noms sont détournés et utilisés à des fins peu recommandables.
L’exemple le plus courant est celui du mot qui signifie « poulet, poule, coq » : 鸡 jī.
Utilisé dans un certain contexte, ce nom sert également à désigner une « poule » (dans le sens de prostituée). Ex. : 她是做鸡的。Tā shì zuò jīde. Littéralement « Elle fait la poule », i.e. c’est une prostituée.
(Cela me rappelle une photo délicieuse où une jeune occidentale, née probablement pendant l’année du coq, arborait fièrement un T-shirt sur lequel le caractère 鸡 était écrit en grand ! Je connais d’autres exemples similaires. Méfiez-vous des caractères chinois qui sont reproduits sur vos vêtements et accessoires !)
Le caractère 鸡 est aussi utilisé en composition avec d’autres caractères, pour donner par exemple 鸡巴 jībā, littéralement « queue de coq », qui est en fait un mot très vulgaire, et signifie « pénis ». Dans le même registre, plus gentillet et appartenant plutôt au langage enfantin, on trouvera aussi 鸡鸡 jījī, qui signifie « zizi ».
Nous parlions de prostituées un peu plus haut… Les prostitués, ou les gigolos, si vous préférez, sont quant à eux désignés par le nom de « canard », 鸭 yā. Peut-être le nom 鸭 est-il utilisé par opposition à 鸡 ?
Un peu moins courant, le caractère 鸨 bǎo, qui désigne à l’origine la grande outarde, Otis tarda (appelé 大鸨 dàbǎo), peut aussi signifier « mère maquerelle », lorsqu’il est utilisé sous la forme 鸨儿 bǎo’ér, ou 老鸨 lǎobǎo, ou encore 鸨母 bǎomǔ (attention de ne pas confondre ce dernier mot avec 保姆 bǎomǔ, prononcé exactement de la même façon, mais signifiant « garde d’enfant », ou encore « femme de ménage »). Le caractère 鸨 signifiant mère maquerelle se rencontre aussi dans sa version « développée » (la partie gauche du caractère est séparée de la clé de l’oiseau) : 七十鸟 qīshíniǎo.
(Si l’un d’entre vous connaît d’autres noms d’oiseaux, je les ajouterai avec plaisir à cette liste !)
(La superbe photo d’Otis tarda qui se trouve ci-dessous vient d’ici.)

Publicités
Cet article, publié dans Langue populaire et argotique, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s