Langue populaire et argotique (7) : Le syndrome du raisin vert

Nous apprenons il y a peu que la célèbre actrice chinoise Gong Li (巩俐 gǒng lì), mariée à un homme d’affaires singapourien, vient de prendre la nationalité singapourienne. Cette nouvelle provoque chez certains internautes chinois une vive réaction, certains allant jusqu’à accuser l’actrice d’être traître à la patrie (叛国 pàn guó).
Connaissant l’envie qu’ont de nombreux Chinois d’émigrer à l’étranger, je ne peux m’empêcher de penser que le « syndrome du raisin vert » n’est pas complètement étranger à l’affaire…
Tout le monde connaît la fable du « Renard et des Raisins » d’Esope, ou du moins dans la version que nous a laissée Jean de la Fontaine :
Certain renard Gascon, d’autres disent Normand,
Mourant presque de faim, vit au haut d’une treille
Des raisins mûrs apparemment,
Et couverts d’une peau vermeille.
Le galant en eût fait volontiers un repas ;
Mais comme il n’y pouvait atteindre :
« Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats.  »
Fit-il pas mieux que de se plaindre ?
On trouve en chinois moderne une expression populaire qui dit : 吃不到葡萄就说葡萄酸 (chī bùdào pútáo jiù shuō pútáo suān) : n’arrivant pas à manger les raisins, on dit qu’ils sont acides.
Si vous demandez à un Chinois de la rue, il vous dira probablement que c’est une expression typiquement chinoise. Son origine est malgré bien à rechercher, en Chine aussi, dans la fable d’Esope (伊索寓言 yīsuǒ yùyán), comme l’explique ici Baidu, qui propose en outre une traduction en chinois de quelques-unes de ces fables.

Cet article, publié dans Langue populaire et argotique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s