Proverbes (8) : Que de belles paroles

L’expression quadrisyllabique sur laquelle nous nous penchons aujourd’hui me fait immédiatement penser à l’expression française « beau parleur ». En effet, si l’on en croit le dictionnaire de l’Internaute, un beau-parleur est quelqu’un qui profère des paroles séduisantes mais peu fiables (voir ici). L’expression chinoise 花言巧语 huāyán qiǎoyǔ, que l’on pourrait traduire littéralement par « paroles fleuries et mots astucieux », pourrait en effet presque servir à décrire notre beau-parleur gaulois. L’adepte de cet art floral linguistique se distingue en effet par son habileté dans le maniement du verbe, pour énoncer de jolie façon des mots qui n’ont pas de substance, en général dans le but de tromper son interlocuteur en le flattant. Il est habile dans l’art de la séduction oratoire, et peut être celui qui, par exemple, parvient à perdre la jeune gazelle la plus prude. Cette expression chinoise a donc des connotations négatives, et elle n’est en aucun cas destinée à complimenter le rhétoricien capable de changer le cours de l’histoire par son raisonnement sans faille !

Cet article, publié dans Proverbes, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Proverbes (8) : Que de belles paroles

  1. Ping : Idiotisme : Bouche huileuse et langue glissante | Sinoiseries

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s