Rien à voir (4) : Murakami et son bois norvégien

C’est encore une fois par le plus grand des hasards, errant comme une âme en peine dans les rayons de l’une des librairies de l’aéroport de Hong Kong en attendant l’avion devant me ramener à Phnom Penh, que je découvre un auteur contemporain majeur : le romancier japonais Haruki Murakami (en japonais 村上春树 cūnshàng chūnshù, 村上 cūnshàng étant le patronyme japonais Murakami, et 春树 chūnshù le prénom, Haruki).
Cette découverte s’est faite avec le roman intitulé en japonais Noruwei no mori (ノルウェイの森), titre traduit littéralement en chinois par 《挪威森林》 (nuówēi sēnlín : 挪威 nuówēi : Norvège, 森林 sēnlín : forêt), en anglais par Norwegian Wood et en français, assez bizarrement, par La Ballade de l’impossible. Le titre roman vient d’une chanson éponyme des Beatles (le nom de ce groupe de musique populaire rosbif a été habilement traduit en chinois pas 披头四 pītóusì, littéralement « les quatre échevelés », qui est en même temps une transcription phonétique assez proche de l’anglais « beatles »). Si vous ne vous souvenez pas de cette chanson, ou si les Beatles sont pour vous une espèce de dinosaures parmi d’autres, je vous invite cordialement à aller écouter ladite chanson sur Youtube, ici.
Il suffit d’écouter la chanson pour savoir qu’il n’y est nullement question de bois dans le sens du lieu planté d’arbres (en chinois 森林 sēnlín), mais de bois dans le sens de la matière ligneuse transportant la sève (en chinois : 木头 mùtóu, ou encore 木材 mùcái). Trouvant d’abord le titre en chinois, je m’empressai, par mauvais réflexe, de pester une sempiternelle fois contre la mauvaise qualité générale et rarement contredite de la traduction littéraire en Chine, avant de me rendre compte en trouvant le titre en japonais que le contresens avait été fait par Murakami lui-même, puisque le sinogramme 森 (« sēn » en chinois, « mori » en japonais, signifie bien comme en chinois « forêt ».
Si la sémantique de la chanson des scarabées a bel et bien été foulée aux pieds, on constate néanmoins en lisant ce roman par ailleurs excellent et que je recommande chaudement aux lecteurs de Sinoiseries, que la forêt a son importance dans le récit de Murakami.
Pour justifier un tantinet la présence de ce billet dilatoire sur Sinoiseries, donnons les noms en caractères chinois de quelques autres auteurs japonais majeurs : Yasunari Kawabata 川端康成 (chuānduān kāngchéng), Kazumi Takahashi 高桥和巳 (gāoqiáo hésì), Eiji Yoshikawa 吉川英治 (jíchuān yīngzhì). Notez que, pour faciliter l’association des sons et des caractères aux non-nipponophones, si les Japonais ont l’habitude d’écrire leur patronyme avant leur prénom, les Occidentaux ont pris celle, lorsqu’ils parlent des Japonais, d’inverser la séquence : dans la série 川端康成, Yasunari est la prononciation de 康成, tandis que la patronyme de l’auteur est 川端. Notez aussi en passant que les Chinois prononcent les caractères qui composent les noms de personnes japonaises à la chinoise, aussi faut-il parfois un peu de temps, lorsque vous débattez de littérature japonaise avec un(e) ami(e) chinois(e) et que vous tentez âprement de vous convaincre mutuellement que tel auteur japonais est l’un des plus grands écrivains du XXème siècle, pour vous rendre compte que vous partagez finalement les mêmes goûts littéraires.
Enfin, histoire de terminer ce billet par une anecdote qui vous permettra peut-être un jour de briller en société, sachez aussi que les Chinois adorent se moquer par des calembours faciles de la longueur si peu conforme à la norme chinoise des noms japonais, qui peuvent comporter quatre, cinq, voire six caractères, alors que les Chinois se contentent de deux, trois, ou quatre au grand maximum ! … un peu de la même façon, finalement, que nous donnons par exemple pour pata-traduction japonaise du mot « mini-jupe » l’expression « ôraducutakataté » ☺

Publicités
Cet article, publié dans Divers, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Rien à voir (4) : Murakami et son bois norvégien

  1. Richard dit :

    En fait les noms Chinois peuvent egalement etre composes de plus de dix caracteres. Les personne de l ethnie ouigur du Xinjiang Chinois ( Des Chinois a part entiere, donc) possedent noms a rallonge, comme M. Ismail Tiliwaldi (司马义铁力瓦尔地) membre du comite central du PCC. ou encore Abudureyimu Ajiyiming( 阿不都热依木阿吉伊明) ancien vice gouverneur du Xinjiang.

    • pascalzh dit :

      Bonjour,
      Vous avez (presque) raison.
      Dans ce billet, j’entends par « Chinois » les locuteurs de langue chinoise maternelle (ceux qui m’intéressent dans le cadre de ce blog), donc les membres de l’ethnie Han. Les patronymes Han sont composés généralement d’un caractère, rarement de deux (司马, 上官, etc.)
      Les prénoms sont composés d’un ou de deux caractères.
      Pour les Han, les noms se composent donc au maximum de quatre caractères.

  2. 馬克西姆 dit :

    Personnellement je ne connais que ces trois là :欧阳, 司马 et 司徒, quelqu’un en aurait il d’autres à partager ? 馬克西姆

    • pascalzh dit :

      D’après Baidu, il y en a, d’usage actuel, 81. Voir http://baike.baidu.com/view/647856.htm.
      J’en ai déjà rencontré quelques-uns :
      J’avais un collègue qui s’appelait 端木
      Dans le roman 笑傲江湖 de 金庸, on en rencontre trois, si je me souviens bien : Le héros s’appelle Linghu Chong 令狐冲, et il parvient à éliminer le super méchant Dongfang Bubai 东方不败 grâce aux techniques d’escrime qu’il a apprises d’un maître appelé Dugu 独孤 (sa technique s’appelle « Les neuf épées de Gudu » : 孤独九剑)
      Dans la série 包青天, l’émince grise du juge s’appelle Gongsun Zhi 公孙治
      Cela dit, les patronymes dissyllabiques restent l’exception en Chine (chez les Han, en tout cas !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s